Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​La MGPAP décide d’augmenter les allocations de ses adhérents

Une décision prise à l’unanimité




​La MGPAP décide d’augmenter les allocations de ses adhérents
L’assemblée générale de la Mutuelle générale du personnel des administrations publiques (MGPAP) a approuvé à l’unanimité l’augmentation des allocutions allouées aux adhérents.
Lors de cette assemblée tenue récemment à Al Hoceima sous le slogan « Le renforcement de la culture de la mutualité en tant que capital immatériel est tributaire de l’opérationnalisation de la régionalisation et la politique de proximité », il a été décidé d’augmenter les allocations de décès de 30.000 DH à 50.000 DH, et les allocations de retraite de 20.000 DH à 30.000 DH. Il a été également décidé de créer une allocation de décès de l’adhérent retraité fixée à 20.000 DH, d’augmenter l’allocation de décès de l’époux/se à 6000 DH, et celle du décès des enfants à 1500 DH. En plus, l’assemblée générale a également approuvé à l’unanimité les rapports moral et financier de l’année 2013 ainsi que l’élection des membres de la commission de contrôle pour l’année  2014.
Contacté par « Libé, le président de la MGPAP, Abdelmoula Abdelmoumni, a qualifié ces décisions d’ « historiques », ajoutant que jamais depuis 20 ans, ladite mutuelle n’avait connu des augmentations aussi importantes.
Selon lui, ces décisions étaient inévitables vu l’inflation et la cherté de la vie, affirmant que la MGPAP communiquera les résultats de son assemblée générale aux ministères des Finances et de l’Emploi afin qu’ils prennent les mesures nécessaires à l’opérationnalisation de ces décisions. 
Les autres décisions importantes prises à l’unanimité concernent la création des cabinets dentaires dans les villes de Dakhla, Tan Tan, Taroudant, Khouribga, Settat, Mohammadia, Tata et Smara et l’adjonction d’un cinquième étage au Complexe social Moulay Abdellah à Rabat ainsi que l’aménagement du cabinet dentaire de Rabat-ville qui a été créé en 1962.
Abdelmoula Abdelmoumni a, par ailleurs, affirmé que l’assemblée générale a approuvé à l’unanimité la décision d’accorder le titre de présidents honorifiques aux anciens présidents de la MGPAP à l’exception de ceux auxquels les autorités publiques ont appliqué l’article 26 du Dahir de 1963. Les anciens présidents honorés constitueront ainsi  un club qui formera, selon le président de la MGPAP, une sorte de think tank de réflexion sur la mutualité et le rôle qu’elle devra jouer pour améliorer ses prestations et renforcer sa position aussi bien au niveau national qu’international. 

Mourad Tabet
Mardi 4 Novembre 2014

Lu 655 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Mots Croisés