Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​La Guardia civil libère un ressortissant marocain séquestré par des narcos

La victime aurait détourné 15 kg de hachich




​La  Guardia civil libère un ressortissant marocain séquestré par des narcos
La Guardia civil espagnole a libéré un ressortissant marocain qui avait été séquestré dans la localité andalouse de « Las Gabias » (Grenade) par quatre autres Marocains âgés de 19 à 33 ans et résidant dans les localités de Manzanares, de Leganés, de Toledo et de Las Gabias.
Selon l’agence espagnole Europa Press,   la victime libérée aurait détourné 15 kg de hachich appartenant à ce groupe qui a alors décidé de se venger. L’intervention de la Guardia a permis de mettre la main sur les quatre mis en cause qui seront poursuivis pour séquestration.
D’après la même source, la Guardia civil a libéré le citoyen marocain le 19 mai à 7 heures et demie du matin dans un appartement de la rue Jerónimo Rueda de Las Gabias.
La victime a raconté aux agents de la Guardia civil  qu’il a été retenu depuis le 16 mai dans cet appartement où habite l’un des détenus dans cette affaire. Il a affirmé également que les présumés trafiquants l’ont frappé et menacé avec un pistolet et une arme blanche et qu’il ne pourrait être libéré qu’après leur avoir restitué les 15 kg de hachich volé.
Le Marocain a ajouté que ce groupe lui a permis de contacter par téléphone son frère au Maroc pour qu’il leur rende soit la drogue ou la payer. Il a profité de cette occasion pour lui demander d’appeler la Guardia civil pour l’informer qu’il est séquestré. En effet, le frère a contacté le service d’urgence 112 de Cadix qui a passé l’appel à la Guardia civil. Une patrouille de celle-ci à Las Gabias s’est dirigée vers 6 heures du matin du 19 mai à l’appartement indiqué pour vérifier les informations recueillies.  Une heure après, un Marocain est apparu et quand il a voulu ouvrir la porte, la Guardia civile l’a interpellé.  Profitant de la présence policière, le séquestré a demandé de l’aide.
Les agents de la Guardia civil ont également interpellé un autre prévenu qui portait une arme blanche, alors que les autres membres du groupe ont été arrêtés mercredi dernier vers 14 heures. 

M.T
Samedi 23 Mai 2015

Lu 604 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés