Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​La France déploie un détachement de liaison au Niger pour contrer Boko Haram

L'ONU invite les pays limitrophes du Nigeria à intensifier la lutte




​La France déploie un détachement de  liaison au Niger pour contrer Boko Haram
La France a mis en place un détachement de liaison et de contact à Diffa, dans le sud du Niger, dans le cadre de la lutte régionale contre le groupe islamiste Boko Haram, a annoncé jeudi l'état-major des armées françaises.
Ce déploiement a été effectué "ces dernières semaines" à la demande des partenaires de la France et entre dans le cadre de la lutte contre Boko Haram, a-t-on précisé à l'état-major. Il s'agit "d'assurer la liaison avec les armées" des pays partenaires de la France dans la région.
Un important contingent de troupes tchadiennes est aussi arrivé dans la région de Diffa, non loin de la frontière nigériane, selon des sources militaires nigériennes.
Selon une autre source militaire, 300 soldats tchadiens sont déployés dans la ville de Bosso, à la frontière avec le Nigeria. L'armée tchadienne dit avoir tué plus de 200 combattants de Boko Haram mardi lors d'affrontements qui se sont déroulés dans les villes nigérianes de Gambaru et Ngala, situées non loin de la frontière camerounaise.
Le Niger pourrait être le deuxième pays à intervenir au Nigeria après l'offensive terrestre lancée par les Tchadiens contre Boko Haram mardi.
Selon une source proche du gouvernement de Niamey, le Parlement nigérien se réunira lundi pour donner son feu vert à l'envoi de troupes au Nigeria.
En première ligne dans la bande sahélo-saharienne via son dispositif antiterroriste Barkhane, la France écarte, quant à elle, pour l'instant, tout engagement militaire direct au Nigeria contre Boko Haram.
Paris limite pour l'heure son soutien à une aide logistique et opérationnelle aux pays de la région et tente de favoriser le dialogue entre ses trois anciennes colonies (Cameroun, Tchad, Niger) et le Nigeria.
Plus de 10.000 personnes ont été victimes l'an dernier de l'insurrection menée par Boko Haram, qui souhaite instaurer un califat dans le nord-est du Nigeria. L'enlèvement de 200 lycéennes en avril 2014 par le groupe islamiste a suscité une vague d'indignation internationale et conduit Paris à accueillir un sommet sur la sécurité du Nigeria.
Nigeria, Cameroun, Niger, Bénin et Tchad ont déclaré à cette occasion une "guerre totale" à Boko Haram et promis une meilleure coordination. Fin janvier, face à la multiplication des incursions de Boko Haram dans les pays limitrophes, l'Union africaine a autorisé la mise en place d'une force régionale de 7.500 soldats venus des cinq pays de la région.
Le Conseil de sécurité de l'ONU les a invités jeudi à coopérer plus efficacement. Une réunion sur le sujet s'est ouverte jeudi au Cameroun, ce dont le Conseil s'est félicité. Il se réjouit en outre que la contre-attaque menée mardi par l'armée tchadienne l'ait été avec le consentement et la collaboration du Nigeria.  

Reuters
Samedi 7 Février 2015

Lu 100 fois


1.Posté par Simon le 19/03/2015 05:45
Rectificatif, le Cameroun n'a jamais ete une colonie de la France. Elle n'a jamais fait partie de l'AEF ( l'Afrique Equatorial Francaise) Le Kamerun etait une colonie de l'allemagne. Quand cette derniere perd la guerre la loi des vainqueurs sous l'egide de la SDN place le Kamerun sous tutoriat Anglais et Francais. Une partie du Kamerun etait sous tutelle anglaise et la partie orientale sous-tutelle francaise.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés