Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​L'opposition soudanaise lance une campagne de boycottage des élections




​L'opposition soudanaise lance une campagne de boycottage des élections
Une coalition de l'opposition incluant des partis, des groupes armés et des organisations de la société civile a lancé une campagne de boycottage des élections générales prévues en avril au Soudan qui devraient maintenir au pouvoir le général Omar el-Béchir. Mercredi soir, un millier de personnes se sont rassemblées au siège du grand parti Oumma à Omdourman, ville jumelle de Khartoum, dans une première réunion du genre organisée par cette coalition pour lancer une campagne de signatures appelant au boycottage des élections présidentielle et législatives du 13 avril.
Cette coalition, regroupant le Front révolutionnaire du Soudan (FRS), formé des groupes insurgés des régions en guerre du Nil bleu, du Sud-Kordofan et du Darfour- l'Oumma et de petits partis d'opposition et des organisations de la société civile, a signé en décembre un accord qui réclame un changement du régime Béchir.
La campagne de boycottage a été baptisée "Dégage", un slogan utilisé dans les révoltes du Printemps arabe pour réclamer le départ des dictateurs.
Les participants à la réunion de mercredi ont signé la pétition, en criant "Liberté, paix, justice". Les forces de sécurité étaient présentes sur les lieux mais ne sont pas intervenues. Selon les responsables de la campagne, celle-ci touchera toutes les régions du pays appauvri et ravagé par de multiples crises et conflits armés, notamment celui au Darfour en 2003, qui a fait 300.000 morts selon l'ONU.
La semaine dernière, la commission électorale soudanaise a annoncé avoir reçu la candidature de 14 personnes qui vont affronter M. Béchir, au pouvoir depuis 25 ans, à la présidentielle.
Agé de 71 ans, le général Béchir, recherché par la Cour pénale internationale pour crimes contre l'humanité et génocide au Darfour, part largement favori, d'autant que la plupart des partis d'opposition vont boycotter le scrutin.  

AFP
Vendredi 6 Février 2015

Lu 263 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés