Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​L'opposition congolaise appelle à manifester vendredi

Quatre rebelles ougandais et deux soldats tués dans l'est du pays




L'opposition au président congolais Denis Sassou Nguesso a appelé mercredi à Brazzaville à "une marche patriotique et pacifique" dans tout le pays vendredi pour contester les résultats du référendum constitutionnel permettant au chef de l'Etat de se représenter en 2016.
 Les deux principales coalitions ayant fait campagne contre le référendum constitutionnel de dimanche, dont elles ont rejeté les résultats, veulent par ces manifestations "dénoncer (...) la tricherie érigée en système de gouvernement" et "barrer la route à l'escroquerie et à la dictature", selon une déclaration commune lue à la presse par un porte-parole.
 Les autorités ont annoncé mardi que le projet de Constitution permettant à M. Sassou de briguer un nouveau mandat en 2016 avait été adopté à 92,26% à l'issue du référendum de dimanche, marqué officiellement par un taux de participation de 72,44%.
Le Front républicain pour le respect de l'ordre constitutionnel et l'alternance démocratique (Frocad) et l'Initiative pour la démocratie au Congo (IDC), qui avaient appelé à boycotter le vote, ont immédiatement récusé ces chiffres et appelé la population à la "désobéissance civile" pour empêcher la promulgation de la nouvelle Constitution.
 Dans leur déclaration de mercredi, adressée au "peuple congolais épris de liberté", les deux plateformes d'opposition appellent à des "journées villes mortes" tous les lundis, jeudis et vendredis à partir du 2 novembre "jusqu'au rétablissement de l'ordre constitutionnel".
 Âgé de 72 ans cette année, M. Sassou Nguesso cumule plus de 31 ans à la tête du Congo.
Par ailleurs, quatre rebelles ougandais et deux soldats congolais ont été tués lors de combats dans l'est de la République démocratique du Congo, a déclaré mercredi un porte-parole militaire à l'AFP.
Ces affrontements ont eu lieu dans le territoire de Beni, dans le nord de la province du Nord-Kivu, endeuillé depuis plus d'un an par une succession d'attaques et des massacres de civils attribués aux rebelles ougandais musulmans de l'Alliance des forces démocratiques (ADF).
 Le bilan, "après trois jours de combats" à une quinzaine de kilomètres au sud-est d'Eringeti, localité à la frontière du Nord-Kivu et de l'Ituri, est de "quatre ADF tués, deux FARDC tués, et trois blessés FARDC" (Forces armées de la RDC, l'armée congolaise), a déclaré le lieutenant Mak Hazukay, porte-parole de l'opération Sokola ("Nettoyage") 1, chargée de lutter contre les groupes armés dans le nord du Nord-Kivu, et tout particulièrement contre les ADF.
 La Mission des Nations unies au Congo (Monusco) a indiqué pour sa part que "quatre éléments de l'ADF avaient été tués lundi par l'armée congolaise, au cours d'une attaque lancée contre un poste de commandement des FARDC" dans la zone décrite par le lieutenant Hazukay.
 Selon la Monusco, les Casques bleus mènent actuellement "des activités militaires  en coordination avec l'armée congolaise" contre les rebelles dans le territoire de Beni.
 De même source, la brigade d'intervention de la Monusco, contingent de 3.000 hommes autorisé à recourir à la force de manière offensive pour neutraliser les groupes armés de l'est de la RDC, "a placé en alerte maximale toutes ses troupes déployées dans la région" de Beni.

Vendredi 30 Octobre 2015

Lu 266 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés