Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​L’interminable gestation de la plateforme logistique d’Echallalate

Les transporteurs routiers inquiets du sort du projet




​L’interminable gestation de la plateforme logistique d’Echallalate
Le projet de construction d’une nouvelle plateforme logistique à Echallalate (Mohammédia) dédiée au stationnement des poids lourds traîne depuis des années.
Ce projet conçu dans le cadre de la mise à niveau et de la restructuration du secteur du transport routier des marchandises, a fait l’objet de tractations entre les professionnels du secteur et le ministère de l’Equipement, du Transport et de la Logistique depuis 1998, mais il n’a pas encore vu le jour.
« Lors d’une rencontre avec le ministre de l’Equipement au port de Casablanca, Abdelaziz Rabbah, il nous a certifié qu’on allait disposer de la plus belle plateforme logistique au Maroc. Mais jusqu’à présent, on attend encore que ce projet voie le jour », nous a déclaré Abdellah Hamouchi, secrétaire général de l’Union des syndicats professionnels des transporteurs routiers. 
Il a également rappelé que les poids lourds  sont maintenant interdits de stationnement aux environs du port de Casablanca et sur le Boulevard Ben Aïcha.
« Tous les ports du Royaume disposent de leurs parkings sauf le port de la capitale économique », a-t-il précisé. Et d’ajouter que « ce que les professionnels n’arrivent pas à comprendre, c’est que la Société nationale des transports et de la logistique (SNTL) parvienne à construire sa propre plateforme alors que le ministère de tutelle tergiverse à concrétiser notre projet » dont les principaux bénéficiaires seront les petites et moyennes entreprises du transport routier de marchandises.
«Tous les moyens pour réaliser ce projet existent. Il y a le terrain sur lequel le projet va être édifié. Il y a la Caisse spéciale de retour à vide pour le financer, et il y a aussi la volonté des professionnels de le faire aboutir. Ce qui reste maintenant, c’est de voir le ministère de tutelle s’atteler au travail», a affirmé pour sa part Miloudi Mdiourat, secrétaire général du Syndicat des transporteurs de marchandises des ports du Maroc.
Selon une correspondance adressée par la directrice de l’ANP (Agence nationale des ports) au président de la commune Echallalate, le 25 avril 2012, ce projet sera édifié sur une superficie d’environ 12 hectares. Il comprendra un parking pour le stationnement de 656 (598 pour camions et 58 pour voitures), un bâtiment de direction R+1 d’une superficie de 54 m², deux bâtiments de service R+1 d’une superficie de 900 m², deux guérites (entrée et sortie) d’une superficie de 71 m², un mur de clôture en fil d’acier massif s’étendant sur 1700 m, et un accès contrôlé donnant sur la route nationale n°1. 

Mourad Tabet
Jeudi 19 Mars 2015

Lu 430 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Mots Croisés