Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​L’endettement public va s’aggravant




​L’endettement public va s’aggravant
277,7 milliards de dirhams (MMDH), c’est le chiffre qu’a atteint l'encours de la dette extérieure publique du Maroc à fin 2014, contre 234,7 MMDH un an auparavant, soit une hausse de près de 18,3% (+43 MMDH), représentant ainsi 30,3% du PIB en 2014, contre 26,9% en 2013.
En effet, c’est ce que vient d’annoncer la direction du Trésor et de Finances extérieures (DTFE), relavant du ministère de l'Economie et des Finances, dans son bulletin trimestriel relatif aux statistiques de la dette extérieure publique de décembre 2014.
Dans la foulée, la DTFE explique que cette évolution du stock de la dette extérieure publique, contractée à hauteur de 76,2% au taux d'intérêt fixe et de 23,8% au taux variable, fait ressortir une hausse de 31,8 MMDH de la dette extérieure des établissements et entreprises publics (EEP) et de 11,2 MMDH de la dette du Trésor. 
Par structure d'emprunteurs, la note de la DTFE met en exergue un Trésor qui s'accapare 50,8% du total de la dette extérieure publique et demeure ainsi le principal emprunteur, suivi des établissements publics avec 48,9% et les banques et les collectivités locales ave 0,3%. 
Quant aux tirages sur emprunts extérieurs publics, ils se sont établis à 52,4 MMDH, dont 34,9 MMDH dans le cadre de l'effort d'investissement des EEP et 17,5 MMDH pour le Trésor.
Pour ce qui est de la structure de la dette publique, la même source précise que ce sont les créanciers multilatéraux qui constituent le premier groupement de créanciers du Maroc avec 45,3% du total de la dette extérieure publique, suivis des créanciers bilatéraux (29,4%) et des institutions financières et monétaires et des banques commerciales (25,3%). 
Aussi, l’on souligne du côté la DTFE de que par devise, l'euro se taille la part du lion avec 68,8% de la structure de la dette extérieure publique, alors que le dollar en détient 17,9%, le yen prend 3,5% et les autres devises 9,8%.
De fil en aiguille, la DTFE met en relief que la dette extérieure du Trésor qui est à hauteur de quelque 141 MMDH, représente, de ce fait, environ 15,4% du PIB contre 14,9% en 2013.
C’est dire que la dette extérieure publique du Maroc va en s’aggravant.  

Meyssoune Belmaza
Jeudi 2 Avril 2015

Lu 402 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Mots Croisés