Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​L'ONU exprime sa solidarité avec le Maroc

Le gouvernement provisoire libyen a condamné l’attentat contre l’ambassade du Royaume à Tripoli




​L'ONU exprime sa solidarité avec le Maroc
Les Nations unies ont exprimé leur solidarité avec le Maroc et la Corée du Sud à la suite des attentats qui ont visé leurs ambassades respectives à Tripoli, a souligné lundi à New York le porte-parole de l'ONU, Stéphane Dujarric.
Le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU (RSSG), Bernardino Leon, a "exprimé sa solidarité avec les gouvernements et peuples du Maroc et de Corée du Sud à la suite de ces attaques", a affirmé le porte-parole lors de son point de presse quotidien. 
Le gouvernement provisoire libyen a condamné lui aussi cet "attentat terroriste". "Ce genre d'actes n'affectera en rien les relations fraternelles liant les deux peuples frères", a affirmé le gouvernement provisoire libyen dans un communiqué, réitérant son engagement à "protéger les missions diplomatiques et les ressortissants étrangers établis sur le territoire libyen", rapporte l’agence MAP. 
Le gouvernement libyen s'est engagé à poursuivre en justice les auteurs de l'attentat, estimant que cet acte "contraire aux valeurs et principes du peuple libyen reflète uniquement le comportement de ceux qui l'ont perpétré". 
Le Maroc avait exprimé sa forte préoccupation et sa ferme condamnation de "cet acte terroriste qui constitue une violation flagrante du droit international et des usages diplomatiques, - s'agissant du respect et de la garantie de l'inviolabilité des missions diplomatiques-", appelant les autorités libyennes à mener une enquête pour déterminer les circonstances de cette vile agression criminelle et ses auteurs.
L'entrée principale de la représentation diplomatique marocaine dans la capitale libyenne a été la cible, tôt lundi, d'une attaque armée qui n'a pas fait de victimes mais qui a occasionné d'importants dégâts matériels aux édifices limitrophes.
Cette attaque est intervenue quelques heures après une autre similaire ayant visé l'ambassade de la Corée du Sud à Tripoli et qui a fait deux morts.
Par ailleurs, le Conseil de sécurité de l'ONU attend avec "impatience" le prochain round du dialogue inter-libyen prévu aujourd’hui au Maroc, souligne lundi soir le CS dans une déclaration.
Les Quinze ont dit "attendre avec impatience le prochain round du dialogue libyen prévu au Maroc le 15 avril", sous l'égide du Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU, Bernardino Leon. 
Ils se déclarent "très inquiets de la poursuite des violences" en Libye et demandent à tous les belligérants de mettre fin aux hostilités. La déclaration adoptée par consensus, souligne, en outre, que les membres du Conseil de sécurité ont réaffirmé leur ferme attachement à la souveraineté, l'indépendance, l'intégrité territoriale et l'unité nationale de la Libye.

Mercredi 15 Avril 2015

Lu 113 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés