Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​L’OMS s’attend à 10.000 nouveaux cas d’Ebola par semaine

Le cap des 9.000 contaminations sera franchi cette semaine




​L’OMS  s’attend  à 10.000  nouveaux  cas d’Ebola  par semaine
Au rythme où se propage le virus Ebola, il pourrait y avoir entre 5.000 et 10.000 nouveaux cas chaque semaine à partir de début décembre, a prévenu mardi l’Organisation mondiale de la santé (OMS).
 La fièvre hémorragique Ebola continue de s’étendre géographiquement dans les trois pays les plus touchés - Sierra Leone, Guinée et Liberia -, et a d’ores et déjà fait 4.447 morts sur un total de 8.914 cas recensés depuis le déclenchement de l’épidémie en mars.
 L’agence onusienne, qui s’attend à ce que le nombre total de contaminations franchisse la barre des 9.000 dans le courant de la semaine, dit cependant avoir constaté un ralentissement du rythme des contaminations dans certaines des régions les plus touchées d’Afrique de l’Ouest.
Mais ce ralentissement est localisé et le virus a atteint des secteurs qui étaient encore épargnés il y a un mois.
“Nous pensons qu’il pourrait y avoir entre 5.000 et 10.000 cas recensés à ce moment-là (ndlr, début décembre)”, a déclaré à la presse le directeur général adjoint de l’OMS, Bruce Aylward. “(Le nombre de contaminations) pourrait être plus important, ou moins important, mais il devrait s’approcher de cette estimation.”
“Dans certains secteurs, nous constatons un ralentissement de l’épidémie, mais ça ne signifie pas qu’elle va cesser”, a-t-il continué, en ajoutant qu’il serait “vraiment prématuré” de crier victoire.  La crise sanitaire était au centre ce mardi d’une réunion du Conseil de sécurité des Nations unies, à New York.
Selon le responsable de la mission de l’Onu en Afrique de l’Ouest, Anthony Banbury, l’OMS conseille que, d’ici au 1er décembre, au moins 70% des personnes contaminées se trouvent dans un centre de soins et que 70% des enterrements ne donnent pas lieu à de nouvelles contaminations.
 “Si nous atteignons ces objectifs, nous pouvons inverser le cours de l’épidémie”, a dit Anthony Banbury lors de son intervention par visioconférence devant le Conseil de sécurité. “Je suis reconnaissant pour les engagements pris par les Etats membres en matière de personnel civil et militaire, de matériel et de fonds, mais je suis profondément, profondément inquiet du fait que tout cela mis ensemble ne soit pas proche d’être suffisant.”
En retenant l’hypothèse de 10.000 cas par semaine au 1er décembre, cela signifie qu’il faudra à cette date 7.000 lits pour accueillir les patients alors que les projections actuelles permettent d’en envisager seulement 4.300, avec en outre un manque de personnel, a poursuivi le responsable de la mission de l’Onu.
Par ailleurs, la Grande-Bretagne a mis en place mardi un processus de dépistage des passagers en provenance des pays affectés par le virus Ebola à l’aéroport d’Heathrow. La veille, le ministre de la Santé Jeremy Hunt a déclaré que le pays s’attendait à faire face à une poignée de cas durant les trois prochains mois, la Grande-Bretagne étant une destination phare.
 Le processus de dépistage, qui consiste à interroger les passagers sur leurs voyages et à réaliser des contrôles de leur température si nécessaire, devrait être étendu à l’aéroport de Gatwick et aux terminaux Eurostar d’ici la fin de la semaine prochaine. 

Reuters
Jeudi 16 Octobre 2014

Lu 247 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés