Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​L’Intérieur se dit déterminé à assurer toutes les garanties pour des élections réussies

Les partis de l’opposition ont opté pour le retrait afin de protester contre l’approche unilatérale et hégémonique du gouvernement




​L’Intérieur se dit déterminé à assurer toutes les garanties pour des élections réussies

Après le retrait des partis de l’opposition, à savoir l’USFP, l’Istiqlal, le PAM et l’UC, lundi dernier, de la réunion de la Commission de l’Intérieur, des collectivités territoriales, de l’habitat et la politique de la ville à la Chambre des représentants, une rencontre entre les leaders de ces partis et le ministre de l’Intérieur a eu lieu mardi dernier afin d’apaiser la tension. 
A la suite de cette rencontre, ledit ministère a rendu public un communiqué dans lequel il a précisé que Mohamed Hassad a affirmé « sa forte détermination et son attachement à assurer toutes les  garanties juridiques, administratives et matérielles pour faire réussir les  prochaines échéances, conformément aux attentes de S.M le Roi Mohammed VI,  consolidant ainsi les acquis réalisés par le Maroc en matière de transparence  de l'opération électorale et consacrant la crédibilité des instances élues».
«Ce communiqué est une première étape dans un dialogue difficile avec un chef du gouvernement qui ne porte pas ses habits d’homme d’Etat défendant l’intérêt national », nous a assuré un dirigeant de l’USFP. Il a souligné que le retrait des partis de l’opposition de la réunion de la Commission de l’Intérieur « était une protestation contre l’approche unilatérale et hégémonique du gouvernement par rapport à des textes de loi qui engageront l’avenir du pays durant les prochaines années ». Et de préciser que « tous les gouvernements précédents aussi bien technocratiques que politiques se sont concertés avec l’opposition ».
Pour Adil Benhamza, porte-parole du parti de l’Istiqlal, « le communiqué de l’Intérieur est fort clair. Il met l’accent sur l'approche participative et sur l’engagement de ce ministère à œuvrer à ce que les opérations électorales se déroulent dans la transparence ». 
Quant aux garanties offertes pour que les engagements pris par le ministre de l’Intérieur soient respectés, le dirigeant istiqlalien n’a pas écarté l’option d’aller vers le boycott des élections si le gouvernement persiste dans son intransigeance. « Le gouvernement et sa majorité doivent trancher : ou bien organiser des élections où l’opposition jouera pleinement son rôle constitutionnel ou bien aller tout seul devant les électeurs», a-t-il assuré. 
Pour sa part, Mohamed Labied, secrétaire général de l'Union constitutionnelle, s’est dit confiant. Il a attiré l’attention sur le fait que le communiqué n’a pas fait allusion au Comité central (et à ses commissions locales) qui a été chargé par le gouvernement de veiller sur les prochaines échéances électorales. « C’est un progrès important », a-t-il déclaré à Libé. Le communiqué de l’Intérieur a, en effet, indiqué que Hassad « a réaffirmé que la supervision des prochaines  échéances électorales sera totalement assurée par l'autorité gouvernementale  conformément au contenu du communiqué du Cabinet Royal publié en octobre 2014 ».
Il convient de préciser en substance qu’une autre rencontre entre les partis de l’opposition et le ministre de l’Intérieur est prévue pour les jours à venir en vue de discuter des problèmes en suspens dont celui de l’agenda électoral et des jours au cours desquels les élections se dérouleront. 
Il convient également de rappeler que c’est le Premier secrétaire de l’USFP et président du Groupe socialiste à la Chambre des représentants, Driss Lachguar, qui avait annoncé lundi dernier, au nom des groupes de l’opposition, la décision de retrait de ceux-ci de la réunion de la Commission de l’Intérieur. 
Il avait aussi  affirmé  que le gouvernement Benkirane a surpris l’opposition par des décrets fixant le vendredi comme date de scrutin en faisant fi des propositions des partis qui avançaient des raisons logiques pour en choisir un autre. 

Mourad Tabet
Samedi 14 Mars 2015

Lu 523 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés