Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Insolite




​Insolite
Excuses

Il avait raccroché par deux fois au nez du pape François, croyant à une mauvaise plaisanterie: un Italien a présenté ses excuses au pontife argentin lors de l'audience générale, a rapporté l'Osservatore Romano.
Comme il a pris l'habitude de le faire régulièrement, Jorge Bergoglio avait décroché lundi son téléphone pour parler à un Italien malade et le réconforter dans l'épreuve. 
Lors des deux premiers appels, Franco Rabuffi a pensé qu'il s'agissait d'un canular et a raccroché.
Au troisième coup de fil, il a quand même eu un doute: "Je suis resté sans voix mais François est venu à ma rescousse, en me disant que ce qui s'était passé était drôle", a-t-il raconté au journal du Vatican. M. Rabuffi s'est déplacé avec sa femme à l'audience générale au Vatican pour présenter ses excuses au pape. Le pape François appelle régulièrement depuis son appartement des amis et des parents, mais aussi des inconnus qui lui écrivent ou dont les difficultés lui sont signalées par des tiers.

 

​Insolite
Fantôme

En venant dernièrement explorer l'hôpital abandonné de Saint-Thomas situé à Stockport au sud-est de Manchester (Royaume-Uni), une Britannique et son ami ont fait une découverte pas banale. En regardant après coup les clichés qu'elle avait pris de l'endroit désert, Jamie Leigh-Brown a découvert sur ses photos la présence... d'un fantôme.
C'est en examinant ses photos sur son ordinateur que la jeune femme a fait la découverte d'une silhouette fantomatique vêtue d'une blouse blanche. Ce revenant pourrait-il être un médecin ayant exercé autrefois dans cet établissement au passé sulfureux ? Anciennement réservé aux soins des pathologies psychiatriques lourdes, l'établissement de Saint-Thomas avait la réputation d'administrer de mauvais traitements aux patients qui y séjournaient. Fermé durant une dizaine d'années, cet ancien hôpital est aujourd'hui devenu un lieu bien connu des chasseurs de fantômes qui racontent y avoir souvent été témoins d'activités paranormales. Comme le raconte également Jamie Leigh-Brown, même si le jour de sa venue celle-ci n'y a pas croisé la route d'un fantôme, elle se souvient toutefois avoir entendu des bruits de pas à l'étage. Le plus troublant étant de savoir qu'il n'existe de nos jours plus aucun escalier pour y accéder.

Jeudi 14 Mai 2015

Lu 77 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.