Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Hamid Chabat: L'opposition a pleinement le droit de critiquer l'action du gouvernement




​Hamid Chabat: L'opposition a pleinement le droit de critiquer l'action du gouvernement
Le secrétaire général du Parti de l'Istiqlal (PI), Hamid Chabat, a défendu le droit de l'opposition de critiquer l'action du gouvernement et d'épingler ses lacunes et ses erreurs.
M. Chabat, qui était mardi l'invité du Forum de la MAP, a ajouté que le rôle de l'opposition est de mettre au jour toutes les erreurs et lacunes du gouvernement et de ses ministres, étant des personnalités publiques, pointant du doigt notamment la gestion gouvernementale des dossiers de la réforme des retraites, du dialogue social, de l'enseignement et de l'emploi aux côtés d'autres questions sociales.
Selon le SG du PI, le Maroc connaît, sous l'actuel gouvernement, ce qu'il a qualifié de "tension sociale" en l'absence de tout dialogue avec les syndicats et l'opposition. 
Evoquant le dossier de la réforme des retraites, M. Chabat a indiqué que l'Exécutif a opté pour une solution "insensée" en "sanctionnant" les fonctionnaires à travers notamment l'augmentation des prélèvements et de l'âge de la retraite.
Au sujet de l'enseignement, le leader du parti de la Balance s'est demandé: "Comment 60 ans après l'indépendance, le débat sur le choix de la langue d'enseignement est toujours d'actualité au Maroc?".
Il a, en outre, déploré que le gouvernement n'ait pas réussi à résoudre le problème des jeunes chômeurs, fustigeant, au passage, les hausses des prix de l'eau et de l'électricité décidées par le gouvernement.
M.Chabat, qui a tenu à rappeler le bilan de l'ancien gouvernement dirigé par son parti ayant réalisé 85% de son programme, a qualifié de "cohérents" les rapports entre les partis de l'opposition. En témoigne, a-t-il expliqué, son rôle au sein du Parlement, la coordination permanente entre les différents partis ainsi que les communiqués communs que diffusent ces formations politiques.
En réponse à une question sur la rencontre des partis de l'opposition au Cabinet Royal, M. Chabat a fait savoir que les déclarations faites, à ce sujet, par le Premier secrétaire de l'Union socialiste des forces populaires (USFP), Driss Lachguar, sont au nom des partis de l'opposition. 
Pour rappel, M. Lachguar, qui était mardi dernier l'invité du Forum de la MAP, avait affirmé que les partis de l'opposition avaient adressé un "mémorandum" à S.M le Roi Mohammed VI lors d'une rencontre au Cabinet Royal, le Souverain étant le garant de la pérennité du choix démocratique. 

Jeudi 16 Avril 2015

Lu 374 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito












Mots Croisés