Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Dimitris Avrramopoulos : Le Maroc, un acteur clé en Méditerranée dans la gestion des flux migratoires




​Dimitris Avrramopoulos : Le Maroc, un acteur clé en Méditerranée dans la gestion des flux migratoires
L'UE doit renforcer sa coopération avec les pays clés de la rive 3aroc pour une meilleure gestion des flux migratoires, a affirmé, mardi, le commissaire européen en charge de la Migration, des Affaires intérieures et de la Citoyenneté, Dimitris Avramopoulos. 
Les récents incidents enregistrés en Méditerranée et l'arrivée ces derniers jours de milliers de migrants en Europe principalement en provenance de Libye et de Turquie constituent un rappel brutal que l'UE doit coopérer davantage avec les pays tiers clés comme le Maroc, a souligné le commissaire européen lors d'une réunion à Bruxelles de la Commission libertés civiles, justice et affaires intérieures du Parlement européen. 
"Pour atteindre l'objectif d'une meilleure gestion des flux migratoires, nous devons renforcer la coopération avec les pays du Sud de la Méditerranée et mettre en œuvre les outils de la politique européenne de voisinage, de l'aide au développement et du commerce", a ajouté le commissaire européen, notant que c'est pour cela qu'il compte visiter prochainement trois principaux pays de la région : le Maroc, l'Egypte et la Tunisie.
M. Avramopoulos a souligné que les pays du voisinage doivent être conscients des avantages qu'ils peuvent tirer en renforçant leur coopération avec l'UE et ses Etats membres dans le domaine de la migration, relevant à cet égard que l'UE continuera à soutenir de manière substantielle les efforts louables que déploient des pays voisins en matière de lutte contre la traite des personnes et le trafic des migrants, rapporte la MAP.
L'arrivée en Europe de plus de 7.000 migrants au cours des derniers jours, selon les estimations de l'Agence européenne pour la gestion de la coopération opérationnelle aux frontières extérieures des Etats membres de l'UE (Frontex), "nous rappelle que nous devons être bien conscients des réalités immédiates à nos frontières", a-t-il insisté, relevant que compte tenu du nombre des déplacés engendrés par le conflit en Ukraine et les crises syrienne et libyenne, l'UE des 28 doit se préparer à "une saison migratoire particulièrement chargée".

Jeudi 16 Avril 2015

Lu 116 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Mots Croisés