Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Création à Rabat d'un groupe d'action chargé de la défense d'Al Qods

Les membres du Conseil de sécurité appelés à assumer de leurs responsabilités




​Création à Rabat d'un groupe d'action chargé de la défense d'Al Qods
La commission ministérielle issue de l'Organisation de la coopération islamique (OCI) en charge du plan d'action au profit d'Al Qods Acharif et de la Palestine a annoncé, mercredi à Rabat, la mise en place d'un groupe d'action chargé d'agir, au niveau international, pour la défense de cette question, suivant un plan d'action bien défini.
«Nous avons convenu de la création d'un seul groupe de travail duquel seront issus trois groupes qui se chargeront chacun d'une mission bien définie et ce, dans le cadre de l'action menée au niveau international auprès, notamment, des grandes puissances mondiales et influentes», a affirmé le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, lors d'un point de presse tenu conjointement avec le secrétaire général de l'OCI, et ses homologues jordanien et palestinien.
Cette action, qui se base sur les référentiels internationaux en la matière, devra être lancée à la mi-décembre prochain, dans l'objectif de «faire entendre notre voix auprès de ces puissances», de mettre un terme aux agressions et pratiques israéliennes commises dans les territoires palestiniens, faire respecter le droit international et garantir les droits du peuple palestinien, a fait savoir le ministre des Affaires étrangères
L'action de ce groupe d'action, a-t-il poursuivi, est en totale harmonie avec le droit international, de même que les mesures proposées et les actions menées sur le plan international favoriseront la création d'un climat propice pour des négociations sérieuses avec la finalité de parvenir à la solution de deux Etats. De son côté, le secrétaire général de l'OCI a fait remarquer que l'idée de créer trois groupes d'action ambitionne d'assurer une large couverture de l'action de ce groupe auprès des puissances influentes, notant qu'il s'agit là d'une action immédiate et directe afin de contrer les agissements et agressions israéliennes perpétrées à l'encontre des territoires palestiniens.
Le plan d'action proposé est dicté par la responsabilité qui incombe à cette commission ministérielle, a-t-il estimé, relevant que cette action sera porteuse de messages clairs et forts à l'adresse des puissances mondiales les plus influentes, à leur tête les membres permanents du Conseil de sécurité et le Quartette pour qu'ils assument leurs responsabilités. Il a dans ce sens souligné que le monde musulman ne peut rester les bras croisés face à ces agressions israéliennes sans précédent.
Dans le même ordre d'idées, le ministre palestinien des Affaires étrangères a souligné que «la création de ce groupe d'action est porteuse de messages à l'adresse de la communauté internationale, pour qu'elle assume ses responsabilités, et au peuple palestinien pour qu'il soit rassuré qu'il n'est pas seul dans sa lutte contre l'occupation et à Israël, en dernier lieu, pour qu'il se rende compte qu'il a affaire dans ce conflit au monde arabe et musulman et à tous ceux épris de paix».
Cette action intervient au lendemain d'agressions sans précédent ayant visé essentiellement Al Qods Acharif et la Mosquée d'Al Aqsa, a-t-il relevé.
«Les membres du Conseil de sécurité doivent être conscients, plus que jamais, de leurs responsabilités vis-à-vis de la Palestine et d'Al Qods», a, pour sa part, affirmé le ministre jordanien des Affaires étrangères et des Expatriés, indiquant que son pays, en sa qualité de membre non permanent actuellement du Conseil de sécurité, ne cesse d'intensifier ses actions et de défendre la cause palestinienne au sein de cette instance.  

MAP
Vendredi 14 Novembre 2014

Lu 643 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés