Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Cinq morts dans le déraillement d’un train à Philadelphie aux Etats-Unis

L’accident reste inexpliqué




​Cinq morts dans le déraillement d’un train à Philadelphie aux Etats-Unis
Les secouristes recherchaient mercredi des survivants et des victimes de l'accident d'un train qui a déraillé à Philadelphie (côte est des Etats-Unis), faisant au moins cinq morts et 65 blessés et provoquant des scènes de chaos. 
Le maire a averti que le bilan pourrait s'alourdir. Six des blessés sont dans un état critique, selon un responsable des pompiers. Il s'est refusé à spéculer sur les causes du déraillement du train, qui effectuait la liaison très fréquentée Washington-New York, et a quitté la voie vers 21h30 (01h30 GMT mercredi) juste après avoir dépassé Philadelphie, à mi-parcours entre Washington et New York.
Des experts ont estimé que l'accident pourrait être dû à un défaut sur les rails ou une défaillance des roues. Les sept voitures du train et la locomotive ont été renversées, complètement ou en partie, selon le maire qui a plus tard dans la soirée évoqué une "courbe" près du lieu du déraillement. L'une des voitures n'était plus qu'un amas de métal.
Le train régional 188 transportait 243 personnes, dont cinq employés de la compagnie ferroviaire Amtrak. Selon des témoins, la partie avant du train a commencé à vaciller alors qu'il prenait un tournant, et les autres voitures ont alors déraillé.
Tous les trains ont été annulés entre New York et Philadelphie pour une durée indéterminée. Des passagers ont raconté des scènes de chaos, des téléphones et ordinateurs portables volant tout à coup à bord de leur voiture, des passagères propulsées dans les porte-bagages. La plupart ont cependant pu quitter le train d'eux-mêmes. 
Une centaine de pompiers et membres des secours se sont immédiatement rendus sur place ainsi que quelque 200 policiers de Philadelphie, poursuivant leurs recherches en dépit de la nuit pour s'assurer qu'aucun blessé ne restait prisonnier du train.
Des engins spéciaux ont dû être employés pour dégager certains passagers des voitures les plus endommagées, selon les pompiers.
Certains blessés grièvement atteints ne pouvaient pas bouger. 
Des centaines de pompiers, de policiers et de secouristes sont accourus sur les lieux, recherchant à l'aide de lampes de poche les survivants. Par la suite, des hélicoptères sont venus à la rescousse. 
Les trains d'Amtrak ne sont pas équipés de ceintures de sécurité.
Certains passagers ont raconté avoir eu l'impression que le train freinait avant de dérailler. 
Au moins l'une des voitures du train était broyée et renversée. Une large poutre métallique était enfoncée dans une autre voiture. La NTSB, l'agence fédérale chargée d'enquêter sur les accidents de transport, a indiqué qu'une équipe complète d'enquêteurs avait été envoyée sur place.

Jeudi 14 Mai 2015

Lu 254 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito












Mots Croisés