Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Chevaux vs bolide






Un char romain tiré par deux pur-sang a tenu la dragée haute à un bolide de plus de 600 chevaux, perdant jeudi pour une poignée de secondes une course dans le décor du dernier "Ben-Hur".
Ce défi insolite a été organisé dans les environs de Rome, dans l'arène de sable ovale où a été tourné le remake du célèbre péplum, sorti en 2016.
Les deux chevaux ayant quand même besoin d'un coup de pouce et les organisateurs avaient semé d'embûches le parcours du bolide, une Ferrari rutilante: obligation de prendre la trajectoire extérieure plus longue, supplément de sable sur son parcours... et même un demi-tour à faire en plus.
Le sable a rendu la piste particulièrement glissante pour le bolide et pénétré dans le circuit des freins: "Dès le premier tour, je n'avais déjà plus de freins", a expliqué le pilote, Fabio Barone, 44 ans.
Pour le conducteur du char déguisé en Romain, c'est surtout le premier virage qui a posé problème: "Quand les chevaux le voient, ils pensent qu'ils vont pouvoir rentrer chez eux, et ne veulent plus tourner".

Libé
Lundi 22 Mai 2017

Lu 308 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 21 Septembre 2020 - 15:28 Le diabète de type 2 favorisé par l’insomnie