Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Bérézina algéro-polisarienne à l’ONU

Alger appelé à procéder au recensement des habitants des camps de Tindouf




​Bérézina algéro-polisarienne à l’ONU
C’est fait ! Il n’y aura pas d’élargissement du mandat de la Minurso au monitoring des droits de l’Homme.  Le Conseil de sécurité a voté avant-hier une nouvelle résolution appuyant  les efforts du Maroc dans cette région en matière des droits de l’Homme, notamment à travers les représentations régionales du CNDH à Dakhla et Laâyoune. Un sacré revers pour les séparatistes de Polisario et  leur mentor algérien qui ont remué ciel et terre pour élargir la mission de la Minurso afin qu’elle englobe ce dossier.    
Pourtant, il n’y a pas que cela. La résolution 2218 du Conseil de sécurité a appelé l’Algérie à procéder au recensement des populations dans les camps de Tindouf. Une demande souvent rejetée par elle. En effet, le pays hôte des camps de Tindouf a refusé depuis 1975 et refuse encore au Haut-commissariat aux droits de l'Homme de procéder à l'enregistrement de ces populations.  Pis, l’Algérie  n’a pas hésité à surévaluer le nombre de résidents de ces camps en avançant le chiffre de  «200.000» personnes au lieu de 90.000 seulement afin  de doper le volume d’aide humanitaire dont une grande partie va dans les poches de gros pontes algériens et polisariens. Des propos confirmés par l’Office européen de lutte contre la fraude (OLF), qui avait expressément accusé l’Algérie et le Polisario de détournement de l’aide humanitaire destinée à la population séquestrée par eux.
Une attitude qu’Omar Hilale, ambassadeur du Maroc à l'ONU, a assimilée à une violation flagrante du droit international humanitaire, plus particulièrement de la Convention de 1951 de Genève, et de son protocole afférent à l'enregistrement. 
Intervenant lors d’un point de presse à l'issue du vote de la résolution 2218, le diplomate marocain a indiqué que ladite résolution a, également, confirmé «pour la neuvième année consécutive la prééminence de l'initiative d'autonomie marocaine ainsi que les efforts crédibles et sérieux du Royaume du Maroc pour régler ce différend régional qui n'a que trop duré», tout en précisant que le Conseil de sécurité  a réaffirmé «avec force les paramètres fondamentaux du règlement de ce différend sous les auspices exclusifs du secrétaire général de l'ONU et la facilitation de son envoyé personnel, Christopher Ross». 
Il a également saisi l’occasion pour rappeler que les paramètres de ce règlement communément admis et qui sont au nombre de quatre», à savoir que «tout règlement ne peut être que politique, négocié et mutuellement acceptable», que «les efforts sérieux et crédibles du Royaume sont les bases et les fondements de ce processus», que «l'esprit de réalisme et de compromis sont indispensables s'il y a besoin de progresser vers la solution de ce différend».  Quant au quatrième paramètre, a-t-il ajouté, il souligne le «rôle indispensable et fondamental des Etats de la région, et plus particulièrement de l'Algérie, qui a été invitée par le Conseil de sécurité de l'ONU «à s'investir davantage pour contribuer au règlement de ce différend».  

Driss Sarhan
Jeudi 30 Avril 2015

Lu 1035 fois


1.Posté par Jawad le 29/04/2015 20:14
Malgré les importants et nombreux revers dans ce dossier, l'Algérie continuera à employer toutes les ruses pour mettre des batons dans les roues du Maroc. Allant peut être même jusqu' à provoquer le royaume militairement ,par l'intermediare du Polissario, pour tenter de le décrédibiliser devant l'ONU.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés