Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Berceau de Saba




​Berceau de Saba
Le Yémen né d’une fusion du Yémen du Sud et du Yémen du Nord en mai 1990 n’est plus aujourd’hui, comme son sobriquet de naguère l’indique, cette «Arabie heureuse ». Contrairement à ses riches voisins, ce pays de 26 millions d’habitants est pauvre en gaz et en pétrole. Le Yémen, seule république de la péninsule arabique, est en quelque sorte ce canard boiteux qui fait plus pitié qu’envie, dans cette opulente région. D’ailleurs, il n’est pas membre du CCG (Conseil de coopération du Golfe).  Le Yémen nourrit son paradoxe de république et de divisions profondes dans une multitude de dynasties tribales, de milices et de groupes djihadistes renforcés par des combattants revenus d’Afghanistan qui dominent ce demi-million de km2  de superficie où prospère, sous quelques drones américains et presqu’impunément, l’AQPA (branche yéméno-saoudienne d’Al-Qaida).  Cette dernière, que les Houthistes, une milice armée, issue de la minorité de l’extrême nord du pays soutenue  par l’Iran chiite, les zaydites, n’ont pas en sympathie, n’a d’emprise que sur l'est et le sud du pays. Les Houthistes, quant à eux, après leur entrée dans la capitale en septembre dernier, ont poussé l’effronterie ces derniers jours jusqu’à s’emparer du pouvoir et out les légitimes élus d’une révolution populaire, le président Mansour Hadi et son gouvernement  L’autorité du nouvel Etat, tout comme ses prédécesseurs d’ailleurs, étant restreinte à la capitale Sanaa, un usage ancré dans les mœurs de la république,  peu d’espoir de voir les ennemis jurés entrer en confrontation directe. Par contre, ces agissements ont provoqué l’exaspération et la colère des monarchies du Golfe et à leur tête l’Arabie Saoudite qui voit pointer en son sud et celui de la péninsule arabique comme une bombe à retardement fin prête à exploser.  

Mohamed Jaouad Kanabi
Lundi 9 Février 2015

Lu 369 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés