Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Appel du président sénégalais au renforcement des relations avec le Maroc

Selon Macky Sall, la coopération économique bilatérale n'est pas à la hauteur des excellents rapports politiques entre les deux pays




​Appel du président sénégalais au renforcement des relations avec le Maroc
La coopération économique entre le Sénégal et le Maroc «n'est pas à la hauteur des excellents rapports politiques qu'entretiennent les deux pays», a souligné mardi à Dakar le président sénégalais Macky Sall.
«Nous en avons pris conscience S.M le Roi Mohammed VI et moi-même, et nous avons donné des instructions à nos gouvernements pour travailler» en vue d'œuvrer pour le développement davantage de la coopération économique bilatérale, a ajouté le chef de l'Etat sénégalais en réponse à une question de la MAP sur le niveau de partenariat engagé par le Royaume envers l'Afrique, et en particulier le Sénégal.
Macky Sall qui recevait les membres de l'Association de la presse étrangère du Sénégal (APES), a fait état, à cet égard, de l'audience accordée, début mars courant, au ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Salaheddine Mezouar et au ministre de l'Economie et des Finances, Mohamed Boussaid, venus à Dakar en application des Hautes instructions Royales sur la nécessité d'accompagner et de suivre la mise en œuvre des accords et conventions signés devant le Souverain lors de sa tournée africaine de l'année dernière, avec un certain nombre de pays amis, et qui concernent plusieurs secteurs économiques et sociaux.
Le Premier ministre et le gouvernement sénégalais vont œuvrer pour la structuration des projets engagés au niveau bilatéral, l'accompagnement de leur réalisation et l'anticipation des difficultés qui pourraient entraver la mise en œuvre des accords entre les deux pays, a dit le Président Macky Sall, relevant que l'objectif est de hisser la coopération économique à «un niveau acceptable qui sera la traduction concrète de l'état de la coopération visée par les deux parties».
Le président sénégalais n'a pas omis de mettre en relief, à cette occasion, la forte dynamique de l'investissement privé entre les deux pays, rappelant que cette dynamique touche différents secteurs d'activités, en particulier les secteurs bancaire, pharmaceutique et agricole.
Lors de l'audience accordée à MM. Mezouar et Bousaid, il a été procédé, rappelle-t-on, à l'examen des différents accords de partenariat reliant les deux pays, ainsi que des projets d'investissements des entreprises marocaines au Sénégal.
Les deux parties avaient également passé en revue les priorités du gouvernement sénégalais qui touchent essentiellement au développement de la nouvelle ville de Dakar, ainsi qu'aux secteurs de l'énergie, du transport, des infrastructures de base, de l'agriculture, de la pêche et du développement des marchés des capitaux et financiers.
Afin de dynamiser la mise en œuvre de ce partenariat, un groupe d'impulsion économique public/privé des deux côtés avait été mis sur pied, avec pour mission de structurer les projets et accompagner leur réalisation, ainsi que d'anticiper les difficultés qui pourraient entraver la mise en œuvre des accords. Au cours de sa rencontre avec les membres de l'APES, le chef de l'Etat sénégalais a abordé différentes questions de politique intérieure ainsi que les positions du Sénégal sur des questions d'intérêt régional et continental.
A cette occasion, il a été notamment procédé à la présentation des grandes lignes du Plan Sénégal Emergent (PSE), qui constitue le référentiel de la politique économique et sociale sur le moyen et le long termes visant l'émergence économique à l'horizon 2035.

Jeudi 19 Mars 2015

Lu 483 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés