Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Appel à l’intensification de la lutte contre la corruption

Emanant des participants à des consultations régionales à Skhirat




​Appel à l’intensification de la lutte contre la corruption
Les participants à des consultations régionales de haut niveau sous le thème «Parcours de la coopération en vue de lutter contre la corruption et renforcer l'intégrité dans les pays arabes: réalisations, défis et perspectives» ont appelé, jeudi à Skhirat, à intensifier les efforts pour appliquer les lois de lutte contre la corruption.
Les participants à cette rencontre, organisée par le programme du Bureau régional du Programme des Nations unies pour le développement des pays arabes et l'Instance centrale de prévention de la corruption (ICPC), ont noté que les réalisations dans ce domaine n'ont pas atteint les résultats escomptés, en dépit de la constitutionnalisation des organismes de lutte contre la corruption dans plusieurs pays et du lancement des initiatives sectorielles.
Les intervenants ont mis l'accent sur la nécessité de se concentrer sur les secteurs qui impactent la vie des citoyens, de renforcer les secteurs qui génèrent des revenus à l'Etat (douanes et impôts), de renforcer les capacités de la société civile, de consolider les relations entre le Parlement et le pouvoir exécutif et d'améliorer la qualité de l'éducation, de la santé et la justice.
Dans ce contexte, le chef du Projet régional sur l'intégrité et la lutte contre la corruption dans les pays arabes, PNUD, Arkan El-Seblani, a appelé à un engagement collectif contre le fléau de la corruption, à travers l'implication des différents acteurs, notamment les ministères, le Parlement et le secteur privé.
M. El-Seblani a affirmé que les Nations unies s'engagent à coopérer avec tous les pays pour évaluer le domaine de la lutte contre la corruption, identifier les besoins et les pistes de soutien et dresser un état des lieux des domaines les plus touchés par ce fleau.
Pour sa part, le conseiller juridique du secrétaire général de la Ligue arabe et directeur des affaires juridiques à la Ligue, Redouane Benkhadra, a réitéré l'appui de cette organisation aux recommandations de ces consultations régionales et la volonté de la Ligue de coopérer davantage avec le PNUD pour améliorer l'intégrité, développer les sociétés arabes et assurer la stabilité et la dignité aux citoyens.
La Ligue arabe est engagée à contribuer de manière efficace à la réussite du projet régional du PNUD pour l'intégrité et la lutte contre la corruption dans ces pays, a précisé M. Benkhadra.
Cette rencontre a connu la participation des responsables gouvernementaux, des représentants des instances et ministères concernés, des acteurs associatifs et des hommes d'affaires de plusieurs pays arabes, outre des représentants des bailleurs de fonds et organismes régionaux et internationaux.  

MAP
Samedi 22 Novembre 2014

Lu 628 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés