Libération


Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Abdelmajid Sebbata dans la short list du Booker 2021





 
Le jury du prix international du roman arabe "Booker 2021" a dévoilé, lundi, la liste de sa sélection finale pour cette 14ème édition sur laquelle figure une œuvre d'un écrivain marocain.
La short list de cette édition comporte 6 romans, dont "Milaf 42" (le dossier 42) du Marocain Abdelmajid Sebbata, édité par le Centre culturel arabe. Dans un entretien publié sur le site web du Prix, le romancier marocain a expliqué que l'idée du roman lui est venue en octobre 2017, lorsqu’il a lu un article traitant du sujet de la catastrophe des huiles frelatées au Maroc peu après son indépendance. Il a ajouté avoir aussitôt pris la décision de mettre au jour "ce sujet oublié" et de le présenter "à ma génération pour qu’elle en connaisse les détails et enfin pouvoir réhabiliter- quoique symboliquement - les victimes".
Créé en 2008, le prix international du Roman arabe (International Prize for Arab Fiction) récompense chaque année une œuvre écrite en arabe et vise à étendre le rayonnement international de la littérature arabe grâce au financement de traductions. Il est soutenu par la Fondation du Booker Prize à Londres et financé par le département de la Culture et du Tourisme d'Abu Dhabi.
Ce prix que gère la Fondation du prix Booker est doté de 50 000 dollars pour le premier lauréat qui aura également les financements nécessaires pour la traduction en anglais de son roman. Les six romanciers finalistes gagnent chacun un prix de 10.000 dollars.
Les romans sont sélectionnés par un jury international présidé par l’écrivain et poète libanais Chawki Bazih. Les autres membres sont Mohammed Ait Hanna (écrivain, traducteur et académicien marocain), Safa Jubran (universitaire à Sao Paolo au Brésil), Ali Al-Muqri (écrivain yéménite) et Ayesha Sultan (écrivaine, journaliste et éditrice émiratie).
Le nombre total des candidatures pour cette année était de 121 romans en langue arabe, publiés entre le 1er juillet 2019 et le 31 août 2020. Ils sont l’oeuvre d’auteurs issus de 11 pays : le Maroc, l’Arabie Saoudite, l’Egypte, l’Irak, la Jordanie, le Koweït, le Liban, l’Algérie, le Soudan, la Tunisie et le Yémen.
"Collectivement, les écrivains abordent les questions importantes auxquelles est confrontée la région arabe aujourd’hui, des souffrances en Irak, à la propagation des organisations extrémistes jusqu’à la place des femmes", peut-on lire sur le site du Booker.

Libé
Jeudi 1 Avril 2021

Lu 231 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.