Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​13 personnes poursuivies pour terrorisme condamnées




​13 personnes poursuivies pour terrorisme condamnées
La Chambre criminelle près le tribunal de première instance chargé des affaires du terrorisme près l'annexe de la Cour d'appel à Salé, a condamné, jeudi, 13 personnes, poursuivies dans le cadre de cinq affaires de terrorisme, à des peines allant de 2 à 4 ans de prison ferme.
Ainsi, le tribunal condamné, dans le premier dossier, (M.Z) à 4 ans de prison ferme pour «constitution d'une bande dans le but de préparer et de commettre des actes terroristes dans le cadre d'un projet collectif visant à porter atteinte à l'ordre public avec récidive, possession d'armes et leur utilisation en violation des lois en vigueur».
Selon les procès-verbaux de la police judiciaire, le mis en cause «a rejoint l'organisation de l'Etat islamique pour participer au jihad».
Le tribunal a également prononcé, dans le second dossier, une peine de quatre ans de prison ferme à l'encontre de l'accusé principal, trois ans de prison ferme à l'encontre de trois personnes, et deux ans de prison ferme à l'encontre de 3 autres personnes poursuivies pour «constitution d'une bande dans le but de préparer et de commettre des actes terroristes dans le cadre d'un projet collectif visant à porter atteinte à l'ordre public, apologie de terrorisme et tenue de réunions sans autorisation».
Dans le troisième dossier, une personne a écopé de trois ans de prison ferme, alors qu'un Marocain portant la nationalité française a été condamné, dans le quatrième dossier, à trois ans de prison ferme pour «apologie d'actes constituant un crime terroriste».
Trois personnes ont écopé de deux ans de prison ferme, dans le cadre du cinquième dossier, poursuivies pour «constitution d'une bande dans le but de préparer et de commettre des actes terroristes dans le cadre d'un projet collectif visant à porter atteinte à l'ordre public, soutien de personne souhaitant commettre un acte terroriste, non dénonciation d'acte terroriste et tenue de réunions sans autorisation préalable».

Samedi 29 Novembre 2014

Lu 301 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés