Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

flashs




flashs
Accident

Un enfant de cinq ans a été tué et un homme légèrement blessé mercredi soir dans un accident de la route près de Tata, indique une source locale.
La voiture s’est renversée au niveau de la commune Takmout (environ 45 km de Tata), lorsque le conducteur a perdu le contrôle de son véhicule, précise la même source. Le blessé a été évacué à l’hôpital provincial de Tata, alors que le corps du défunt a été déposé à la morgue.

Saisie

Les services de police de la ville de Kénitra ont arrêté un trafiquant de drogue en possession de 10 Kg de chira, a-t-on appris mercredi de source policière. L’individu, qui était en compagnie d’un complice qui a pris la fuite, transportait la drogue dans un sac à main, a-t-on précisé de même source.
Par ailleurs, les services de police ont également arrêté, le même jour, un individu accusé de cambriolage de 14 maisons et villas appartenant à des résidents marocains à l’étranger. Le cambrioleur présumé a été surpris par une ronde de police à l’intérieur d’une maison dans un quartier de a ville.

Annulation

Abdelkader Azzimani et Abderrahim el-Jabri, deux Marocains condamnés pour meurtre à 20 ans de réclusion, ont obtenu mercredi de la Cour de révision l’annulation de ce verdict prononcé en 2003, en raison des aveux de deux autres suspects.
Les deux hommes seront rejugés par une Cour d’assises dont ils attentent un acquittement.
Il s’agit de la neuvième révision d’une condamnation pour meurtre dans l’histoire judiciaire de la France depuis 1945. Fait rarissime, la procédure de révision n’avait abouti qu’à huit acquittements, le dernier en date étant celui de Marc Machin, blanchi en décembre pour un meurtre qu’il n’avait pas commis.
Azzimani et El-Jabri, âgés de 46 et 47 ans, étaient accusés d’avoir tué de 108 coups de couteau Abdelaziz Jhilal, petit trafiquant de 22 ans, à Lunel (Sud) en 1997. Ils ont été condamnés en 2003 à vingt ans de réclusion pour ce meurtre qu’ils ont toujours nié. Les deux hommes ont passé respectivement onze et treize ans derrière les barreaux.

Libé
Vendredi 17 Mai 2013

Lu 123 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs