Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

bouillon de culture




Festival Tizanit

L’Association Al Ihyae organise, du 11 au 15 mai à Ouarzazate, la 1ère édition du Festival "Tizanit" pour l’animation et les jeux.
Cette édition se veut un espace de divertissement, de culture et d’éducation, à travers la tenue d'une série d’ateliers dans les différents espaces de la ville ainsi qu’une grande foire de jeux au profit de plus de 900 enfants.
Au menu de ce festival, figure également une conférence sur "L’animation éducative". En outre, un hommage sera rendu aux cadres éducatifs pour leur contribution dans l’animation culturelle au sein des établissements scolaires de la province.

Exposition

Le vernissage de l’exposition "Civilisation des fleurs" de l’artiste Zineb Slimani a eu lieu vendredi à Béni Mellal.
Cette exposition, qui se poursuit jusqu’au 15 mai, constitue une opportunité pour les amateurs de l’art plastique de découvrir l’expérience artistique et le parcours de l’artiste Zineb Slimani.
L’artiste a exprimé, dans une déclaration à la presse, l’amour qu’elle éprouve pour la collecte des fleurs, le dessin et la création, soulignant que sa relation profonde avec les fleurs, qui remonte à des années, lui donne plus de force et d’espoir dans les moments difficiles de sa vie.

Tino Sehgal

L'artiste Tino Sehgal présentera, du 13 mai au 5 juin à Marrakech, un projet inédit sous forme de séquences chorégraphiées, interprétées par des artistes mettant en perspective le travail de l'artiste avec des pratiques ancestrales.
Initié par Mouna Mekouar, commissaire d’exposition, ce projet sera présenté à l'ancien siège de Bank Al-Maghrib aux abords de la place Jemaa El-Fna qui "assimile et transforme, depuis des siècles, des apports culturels et artistiques variés", indique un communiqué des organisateurs.
"Espace de tous les possibles, cette place invite les artistes à construire de manière hétérogène et non-systématique des formes en constante évolution. Musiciens, chanteurs, danseurs, conteurs, acrobates s’y produisent tous les jours, du coucher du soleil jusque tard dans la nuit. Ils mêlent le geste à la parole, le son à des postures de corps pour retenir le public, qui, à son tour, se range, sous forme de -halqa-, de cercles enchantés, pour voir et écouter", relève la même source. Selon ce principe, le projet de Tino Sehgal invitera le public à vivre des sensations qui sont au plus près des impulsions de cette place, au travers de laquelle l’art s’étend et s’infiltre depuis des siècles. Il proposera une expérience inédite qui ne cessera d’évoluer et de se transformer en complicité avec le public, concluent les organisateurs.

Mardi 10 Mai 2016

Lu 222 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs