Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Zoom sur le rôle des oasis marocaines




Zoom sur le rôle des oasis marocaines
Le rôle des oasis marocaines dans la préservation de la biodiversité et l'abondance de produits agricoles a été mis en exergue par le magazine libanais "L'environnement et le développement" publié par le Forum arabe pour l'environnement et le développement (AFED), basé à Beyrouth. Couvrant près de 15% de la superficie totale du Maroc, "les oasis constituent un bouclier solide contre la désertification, préservent une importante biodiversité, structurent et organisent la vie sociale et garantissent une abondance de produits agricoles", explique le magazine dans un article publié dans sa dernière édition (mars-avril). 
Le nombre d’habitants des oasis est estimé à environ deux millions de personnes, soit 5,3 % de la population marocaine et la superficie des oasis situées à la périphérie du désert est estimée à environ 115.563 km2, précise l'auteur de l'article, ajoutant que les ressources hydriques des oasis représentent 4 % du total des ressources en eau de surface.
Selon le magazine, les oasis marocaines sont composées de quatre grands groupes qui comprennent "celles situées au sud de Souss-Massa-Draâ, au sud du petit Atlas, celles de Tata et de la vallée de Draâ (Ouarzazate, Zagora, Foum Zguid, Agdz, et Dadès), celles du bassin de Ziz (Rachidia, Moulay Ali Shrif, Tanejdad et Goulimima) et les oasis de Figuig. L'auteur a mis l'accent en particulier sur l'oasis de Marrakech qui date du 11ème siècle, en admirant "sa beauté et son importance culturelle et historique marquée par le passage du fleuve "Tensift" et le système d'irrigation "Al Khattarat". La même source a également salué les efforts déployés par la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l'environnement en vue de sauver les oasis et les protéger de mauvaises pratiques, ainsi que l'application de son "programme de protection de l'oasis Annakhil", basé sur la reformation de son écosystème, la reconsidération de la gestion de ses ressources en eau et la réduction de l'impact de l’expansion urbaine en impliquant la population.

Lundi 9 Mars 2015

Lu 705 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs