Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Zlatan, Ibrascible ou Ibracadabra?




Zlatan, Ibrascible ou Ibracadabra?
Capitaine, Zlatan Ibrahimovic arrive à maturité à 30 ans pour guider la Suède à l'Euro-2012: il sort de sa meilleure saison, a développé son jeu en mettant ses tours de magie avec les pieds au service du collectif, et semble même, lui l'éternel irascible, s'être calmé.
"J'ai vécu ma meilleure saison, a dit +Ibra+ au quotidien AftonBladet. Je suis comme le bon vin, je m'améliore avec les années."
Mais le problème du géant suédois, c'est qu'il tourne trop souvent au vinaigre quand il est servi aux grandes tables.
Malgré sa brillante saison il n'arrive pas à se défaire complètement de cette image de joueur qui brille contre Lecce ou la Finlande mais se cache contre Barcelone ou l'Angleterre, un de ses adversaires à l'Euro, avec la France et l'hôte ukrainien.
Il reste la star absolue de son équipe, capitaine, buteur et guide. C'est sous le maillot national qu'il a amorcé sa légère reconversion, abandonnant ses habits de soliste ultra pour un costume de quasi meneur de jeu.
"Zlatan", comme on l'appelle en Suède (Ibra, c'est en Italie), joue en milieu très avancé ou en attaquant reculé derrière la pointe Johan Elmander, dans un 4-5-1 dessiné autour de lui.
Passeur décisif
Il a servi beaucoup de passes décisives aux buteurs suédois. Son jeu pour l'AC Milan s'en est étoffé et Ibra a participé activement à l'éclosion d'Antonio Nocerino, souvent buteur cette saison sur des passes décisives du Suédois.
"Il est devenu inventeur de jeu pour les autres", analyse pour l'AFP Silvio Berlusconi, admirateur des grands attaquants. "Il a pris une nouvelle dimension avec l'âge, il a élargi sa vision du jeu", ajoute le propriétaire du Milan.
Mais Ibra n'a pas encore corrigé tout à fait son péché mignon, son caractère parfois épouvantable qui lui vaut le surnom - un de plus - d'"Ibrascible" en Italie.
Il a encore reçu un carton rouge pour une gifle à Salvatore Aronica, joueur de Naples (et s'est retrouvé suspendu pour le choc contre la Juventus Turin), et a dû s'excuser publiquement après avoir grossièrement insulté une journaliste d'une télévision italienne. "J'ai fait tant de sermons à Ibra", soupire Berlusconi.
"Moi Ibra"
Il s'est aussi arrangé pour être suspendu pour accumulation de cartons jaunes pour le Suède-Pays-Bas décisif de l'automne, gagné 3-2 sans lui contre des Oranje déjà qualifiés. Ibra est encore quelque fois ce géant de 18 ans qui avait répondu à Arsène Wenger qui voulait le tester avant d'éventuellement l'engager à Arsenal: "Pas question. Zlatan ne passe pas d'audition". Ou qui a invectivé grossièrement son ex-entraîneur au FC Barcelone, Josep Guardiola, dans son autobiographie.
Le livre, publié dans les langues suédoise et italienne, s'intitule: "Moi Ibra" ("Moi Zlatan" en Suède). L'immodestie n'est jamais très loin avec ce joueur.
Mais il a également donné des signes de maturité. Furieux de la tactique frileuse adoptée au match retour à Arsenal (3-0, mais victoire 4-0 à l'aller) ou contre le Barça (élimination 0-0/1-3), il a contenu en public ses critiques envers son entraîneur Massimiliano Allegri, même si son attitude le trahissait.
Et quand le Milan a lâché le titre au profit de la Juventus Turin, il a tenu sa langue. Il lui reste l'Euro pour faire parler son talent, et seulement son talent, et prouver qu'il a bien mûri.

AFP
Mardi 5 Juin 2012

Lu 152 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs