Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Zinédine Zidane "Ma plus grande soirée d'entraîneur"


Déclarations de différents acteurs de Real-Wolsbourg



Zinédine Zidane a déclaré mardi, rapporte l’AFP, avoir vécu sa "plus grande soirée en tant qu'entraîneur" après la victoire 3-0 de son Real Madrid contre Wolfsburg en quart de finale retour de Ligue des champions, qui a permis d'effacer la défaite 2-0 concédée à l'aller.
Quel sentiment domine après cette folle remontée?
"J'ai la sensation du travail bien fait. Cela n'a pas été facile mais je suis fier de ce que les joueurs ont fait ce soir. C'était une soirée spéciale et je suis ravi pour les joueurs. Ce qu'ils ont accompli est phénoménal."
Donnez-nous votre sentiment sur la performance de Cristiano Ronaldo...
"Qu'est-ce que je peux dire de plus sur Cristiano Ronaldo ? Il démontre qu'il est le meilleur joueur du monde, c'est ce qui le rend spécial. En même temps, il a besoin de toute l'équipe. Mais c'est un joueur spécial parce que tout le monde ne peut pas marquer trois buts."
Estimez-vous que votre stratégie a payé dans ce match ?
"Marquer deux buts dans le premier quart d'heure n'est pas facile, nous avons débuté le match avec une énorme intensité et nous avons montré à l'adversaire que nous voulions gagner. C'est normal ensuite que les choses se compliquent mais il fallait à la fois mettre de l'intensité et garder la tête froide. Nous y sommes parvenus pendant 90 minutes. Marquer trois buts à cette équipe n'était pas facile mais nous avons réussi la +remontada+."
Etait-ce l'émotion la plus forte de votre jeune carrière de technicien ?
"Oui, clairement, parce que ce n'était pas un match facile. On peut dire qu'on l'a rendu facile parce qu'on a marqué trois buts et qu'on s'est qualifié, mais ce n'était pas facile du tout. Comme entraîneur, c'est juste énorme après le 2-0 du match aller. Les joueurs ont tous été énormes, c'est ma plus grande soirée en tant qu'entraîneur... enfin, pour le moment j'espère."
Après cette qualification, vous sentez-vous conforté dans votre vocation d'entraîneur ?
"Je suis content de comment les choses se passent. Je sais aussi qu'il y aura des moments difficiles, il y en a eu et il faut bien les appréhender. C'est ce que j'essaie de faire, mais c'est aussi grâce à tous les joueurs, j'ai une équipe fantastique. Moi, j'apprends, je continue à avancer moi aussi, j'aime ce que je fais et c'est le plus important."


Gareth Bale (attaquant du Real Madrid): "Nous aurions pu marquer plus tôt et si cela avait été le cas, le match aurait été plié. Nous avons néanmoins dû montrer notre véritable esprit d'équipe et nous l'avons bien fait ce soir. Nous avons montré au monde de quoi nous étions capables. Ce type de choses arrive dans le football. J'espère que nous allons continuer à gagner jusqu'à la fin de la saison. (Sur la possibilité de réussir un doublé Liga-C1) Comme je l'ai dit après la victoire à Barcelone (2-1, NDLR), une défaite de leur part les plonge dans le doute. Mais nous pouvons seulement nous concentrer sur nous-mêmes, essayer de gagner tous les matches jusqu'à la fin de saison et voir où cela nous mène."
Karim Benzema (attaquant du Real Madrid): "C'était magique dans un grand stade comme ça, avec les supporteurs derrière nous. C'est sûr qu'on se devait de se racheter après le match aller (perdu 2-0, NDLR), on a bien emballé le match. (...) Cette soirée fait partie d'une de mes plus belles nuits (à Madrid), il fallait gagner, tout le stade était derrière nous et on a fait le boulot. (Sur son match) J'avais envie de gagner, d'aider l'équipe à aller en demies. Quand on regarde les matches de poules, c'est toujours difficile d'arriver à ces moments-là. Il fallait pousser, c'est ce qu'on a fait, je suis vraiment content et fier. (Sur son accolade avec Zidane) Comme d'habitude, je le respecte énormément. Il me donne beaucoup de confiance, c'est comme un grand frère pour moi. Aujourd'hui, c'est mon coach, je suis content pour lui parce qu'il le mérite. J'ai envie qu'il continue (au Real), il va montrer à tout le monde qu'il est un grand entraîneur après avoir été un grand joueur. C'est mon coach et je m'entends super bien avec lui."
Sergio Ramos (défenseur et capitaine du Real Madrid, au micro de la télévision espagnole): "Malgré certains enchaînements de matches sans but, Cristiano (Ronaldo) est toujours important en tant que buteur et en tant qu'icône. +Cris+ méritait une soirée magique. Nous avons besoin de lui, il donne tout pour ce blason et cela fait un moment qu'il démontre qu'il est le numéro un. Quand il est en forme, cela se voit."
Dieter Hecking (entraîneur de Wolfsburg): "Sur l'ensemble des deux matches, le Real a mérité de se qualifier et aujourd'hui ils ont mérité leur victoire. Nous n'avons pas si mal joué mais parfois nous ne savions pas quoi faire. Sur le 1-0, c'est une perte de balle trop facile, nous avons joué de malchance, et les deux autres buts ont été inscrits sur coups de pied arrêtés. Nous aurions dû mieux défendre. Je félicite le Real Madrid, c'est mérité. (...) Je me rends compte de nos erreurs dans les un contre un, nous n'avons pas été assez forts. Mais il faut dire que l'équipe en face a de très bons attaquants, cela ne fait aucun doute. Nous avons fait une très bonne saison en Ligue des champions mais aujourd'hui nous avons atteint nos limites et nous n'avons pas bien défendu. Nos joueurs sont un peu déçus. Ils avaient beaucoup d'attentes mais ils ne sont pas arrivés à leur objectif car nous devions marquer un but pour espérer passer.
Eliaquim Mangala (Manchester City): "On est qualifié en demi-finale, vous pouvez imaginer comment on est content. Maintenant il faut continuer. On jouait à domicile, le message c'était d'attaquer et essayer de marquer, d'imposer notre jeu. Eux aussi ils ont essayé de le faire. Je pense que c'était un beau match pour les supporteurs. On a réussi à être bien organisés et à ne pas tomber dans leur piège. Ils ont commencé à trois derrière et on ne s'attendait pas à cette approche tactique. On s'est fixé à notre plan et ça a payé aujourd'hui. J'ai essayé de faire mon job et je pense qu'on a fait collectivement un gros match. Ça s'est très bien passé".
Manuel Pellegrini (entraîneur de Manchester City): "C'est un beau succès pour le club d'être parmi les quatre meilleurs d'Europe et de l'être sans avoir dérogé à notre façon de jouer. (sur De Bruyne buteur) Kevin a coûté beaucoup d'argent (74 M EUR, ndlr) oui, mais ce n'est pas le plus important. Tous les clubs dépensent beaucoup d'argent, le plus important c'est la performance du joueur, et donc de l'équipe. Kevin a quelque chose d'important pour un joueur, il est très dangereux près de la surface. Il n'a pas besoin de beaucoup d'espaces pour tirer. Pour moi c'est important d'être en demi-finale, car nous étions malchanceux ces dernières années en tombant contre Barcelone. Mais nous avons progressé, nos performances le prouvent. Nous pouvons bien sûr gagner la compétition, c'est un objectif du club chaque année. Si nous jouons comme ce soir où nous avons été meilleurs que Paris, nous pouvons jouer n'importe quelle équipe. Nous sommes très confiants. (sur la possibilité de jouer le Bayern Munich en demi-finale et Pep Guardiola, qui le remplacera la saison prochaine à City) Pour moi ça ne change rien, ça n'intéresse que vous, les médias."
Laurent Blanc (entraîneur du Paris SG au micro de beIn sports): "Sur les deux confrontations, on a essayé de faire ce qu'on voulait faire. On n'avait peut-être pas les moyens, tout simplement. Donc, même si on est tombé sur une très, très bonne équipe -il faut quand même la féliciter- je pense qu'on peut être déçu parce qu'on aurait dû, on aurait pu faire mieux... City peut être satisfait de ces deux rencontres parce qu'ils étaient meilleurs que nous dans la phase défensive. Notre gros problème, c'est qu'on est pas arrivé à marquer dans nos temps forts. A partir de là, quand on fait une analyse comme ça, c'est difficile de gagner les matches."
Nasser Al-Khelaifi (président du Paris SG): "Tout le monde a fait son maximum mais bien sûr on est très très déçu. On mérite la qualification, on a une meilleure équipe mais on n'a pas fait ce qu'il fallait lors des deux matches. L'aller, on était près de gagner 4-2. C'est un peu tard. Le match est très serré. On avait des suspensions, des blessés mais il ne faut pas se chercher d'excuses. On veut réfléchir, se calmer. On ne va prendre aucune décision maintenant. On accepte ce qui est arrivé. C'est trop chaud pour prendre des décisions. On a signé avec le coach, on a confiance en lui. On va réfléchir à comment améliorer l'équipe. On a fait une bonne saison mais là tout le monde est déçu, énervé. On n'a pas fait ce qu'il fallait pour se qualifier, mais restons solides".
Thiago Silva (Paris SG): "On prend un but à domicile et après c'est difficile à l'extérieur. C'est toujours comme ça. On le dit avant mais en match on ne réussit pas à faire ce que l'on a dit avant. C'est inutile de rester à expliquer les choses. Il faut rester tranquille et baisser la tête. Cela fait quatre fois que l'on est éliminé en quart. C'est dommage. C'est toujours comme ça, ça fait mal. 
On parle, on parle et on fait les mêmes erreurs. Sur le mot, c'est difficile d'avoir des mots. On n'a pas réussi à développer notre jeu, à frapper. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé. La tactique? On la connaissait avant le match même si c'était la 1re fois que l'on jouait comme ça. Ce n'est pas une excuse. C'est juste une position. On peut jouer en 4-3-3, en 5-3-2 mais c'est nous qui faisons la différence, pas le coach ou le staff. Je ne sais pas comment améliorer les choses. Beaucoup des joueurs arrivent en fin de contrat. Je ne sais pas ce qu'il va se passer. On a un mois et demi pour finir la saison et il nous reste les deux coupes à jouer. Même si la déception est très grande on va essayer de finir de la meilleure des façons".
 

Libé
Jeudi 14 Avril 2016

Lu 2007 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs