Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Zina Daoudia, la prodige du chaâbi




Native de Casablanca, Hind Lhanouni, alias Daoudia (connue aussi sous le nom de Cheba Zina) s’est imposée très jeune à son public et excelle aussi bien dans le raï que dans le chaâbi marocain. Après un premier album de raï qui remporte un grand succès, elle se lance dans le chaâbi et affronte les grandes stars du genre comme Daoudi, Stati ou Senhaji. Elle change alors de nom et devient Daoudia, en référence à ses origines. Ses albums marchent très fort et elle enchaîne les dates de concerts au Maroc et à l’étranger. Elle apprend à jouer du violon pour se mesurer à ses collègues masculins. Son style particulier et sa présence sur scène font sa popularité et la placent comme la maîtresse incontestée du chaâbi féminin.

 

L
Mercredi 1 Juillet 2009

Lu 722 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs