Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Zakaria Alaoui : C’est pour nous un match à trois points




Il a regagné le staff technique comme entraîneur adjoint en charge de la préparation des gardiens. Le cadre marocain Zakaria Alaoui fait le point sur la première séance d’entraînement avec Robert Kidiaba, Aimé Bakula et Sylvain Gbohouo depuis Tanger.
Pour rappel, Zakaria Alaoui avait été durant les années 90 gardien de but du KACM et du Onze national.

 Une première séance avec les gardiens. Quel est l’état de lieu dans ce secteur ?
Zakaria Alaoui : La première séance c’est pour rassurer les trois gardiens sur leur niveau technique et physique. Ça s’est bien passé surtout qu’ils ont la tête tournée vers le match contre le Moghreb de Tétouan. Mon rôle c’est surtout de les rassurer psychologiquement et tactiquement pour que le match se passe du mieux possible.

Quel discours avez-vous tenu à quelques jours du match ?
Face à Tétouan, ce sera un important match à trois points à l’extérieur. Rien d’autre à dire aux gardiens à quelques jours de cette rencontre. Je ne sais pas changer mon discours de peur qu’ils ne soient perturbés. Certes, il y a des consignes particulières par rapport au match et à la qualité de l’équipe adverse. Il faut, simplement, les rassurer et leur dire qu’ils sont au top. C’est le cas avec ce que j’ai vu en travaillant avec Robert, Aimé et Sylvain. Le match se jouera pendant 90 minutes, il ne faut pas qu’ils gambergent dans leur tête. C’est pas la peine de penser au futur qu’on ne maîtrise pas, ni moins encore au passé. Il faut le faire au présent pour mieux réussir la mission que nous avons face au Moghreb Tétouan.

Comment avez-vous trouvé Sylvain Gbohouo ?
J’étais inquiet au sujet de sa blessure au genou. Je suis resté en contact avec Patrice Carteron et Tahar Messaoud pour prendre de ses nouvelles. Apparemment, ça se passe très bien. Pour ma première séance avec lui, il a travaillé correctement et j’ai remarqué qu’il n’avait aucune hésitation,  encore moins un problème physique. C’est bon pour le TPM d’avoir des gardiens de ce calibre. Le club a bien fait d’anticiper les choses et de donner un autre élan au TPM pour l’avenir. On sait bien que Robert Kidiaba est l’un des meilleurs sur le continent, mais il est évident qu’à un certain moment le corps ne pourra plus suivre. Que ce soit Sylvain Gbohouo, Aimé Bakula ou encore Ibrahim Mounkoro, le TPM a de très bons gardiens.

Source : www.tpmazembe.com
Samedi 11 Juillet 2015

Lu 381 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs