Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Zaïdi demande la constitution de commissions d’enquête : Le Centre de Témara et la grande distribution suscitent l’intérêt des parlementaires




«Nous sommes favorables à l'ouverture d'une enquête parlementaire sur le Centre de Témara, même si aucune décision n'a pas encore été prise», a déclaré lundi à l'AFP Ahmed Zaïdi, député et président du Groupe socialiste au Parlement.
 «Entre députés, on est en train de discuter et de s'échanger des informations à ce niveau», a ajouté M. Zaïdi.
Cette déclaration intervient après la décision du ministère de la Justice de procéder à une enquête sur ce Centre censé, selon Khalid Naciri, être le siège de la Direction nationale de la surveillance du territoire (DGST), supposé, selon d’autres sources,  abriter un centre de détention secret.
Plusieurs ONG, dont Human Rights Watch (HRW) et Amnesty International, rappelle-t-on, avaient dénoncé des violations des droits de l'Homme dans ce centre de détention.
Dans un rapport publié le 25 octobre 2010, HRW affirmait que les personnes soupçonnées de terrorisme «sont détenues dans un centre secret près de Rabat, et sont maintenues au-delà des 12 jours de garde à vue autorisés par la loi contre le terrorisme» de 2003. Selon HRW, les agents de la DST «participent activement à l'incarcération des personnes soupçonnées de terrorisme, à leur détention et à leur interrogatoire».
Il convient de noter, par ailleurs,  que le département de la Justice «a donné des instructions au Parquet général pour procéder aux investigations nécessaires sur le site», a déclaré dans la nuit de dimanche à lundi, le ministre marocain de la Communication, Khalid Naciri.
«Nous avons déjà déposé une demande pour la constitution d'une commission d'enquête sur ce centre. Maintenant, après la déclaration de M. Naciri, tout devient possible», a affirmé pour sa part Lahcen Daoudi, député et président du GP du Parti justice et développement (PJD).
Près de dix personnes ont été blessées dimanche au cours de la dispersion par la police d'une centaine de jeunes du Mouvement du 20 février qui voulaient se rassembler devant ce centre, pour demander son démantèlement et dénoncer les violations des droits de l'Homme.
D’un autre côté, le Groupe socialiste au Parlement a demandé à la commission des finances de procéder à une mission d’information sur la concurrence dans les grandes surfaces telles que Marjane, Acima, Label vie, Carrefour, BIM, Hanouti, Aswak Essalam. Cette question soulevée par le Groupe socialiste survient au moment où plusieurs  parties  commencent à exprimer leur  inquiétude  face à cette situation qui leur est défavorable. En effet, les petits commerçants au nombre de 700 mille à travers le Maroc et les PME ont fait savoir que   cette concurrence déloyale et nombre de pratiques financières et commerciales  malsaines entraînent des pertes énormes  pour ces commerçants  et peuvent conduire directement à la faillite. Les petits commerçants se plaignent particulièrement des grandes surfaces qui ont commencé ces dernières années à s’implanter dans les villes  et non dans les périphéries urbaines. Une menace réelle  pour ces derniers qui participent à hauteur de 11% dans le PIB.

LARBI BOUHAMIDA
Mercredi 18 Mai 2011

Lu 312 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs