Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Younès Mégri : Un artiste accompli




Il n’est pas un seul Marocain, jeune et moins jeune qui n’ait vibré avec les chansons de Younès Megri, notamment « Lili Twil » et « Yamraya ». Pourtant, ces deux chansons ont été chantées au début des années soixante-dix quand Younès était à peine âgé de 20 ans. Le succès était tel, à l’époque, que « Lili Twil » a été piratée par une célèbre formation britannique qui en a, au demeurant, payé les frais par la suite. C’est dire le génie de Younès Mégri qui évoluait en solo alors que ses deux frères, Hassan et Mahmoud chantaient en duo et parfois en trio avec leur sœur Jalila.
Depuis, Younès a réalisé d’autres succès, pour ne pas dire que toutes ses chansons ont été un succès patent. Il est aussi l’un des premiers à avoir composé, à l’occidentale, de la poésie arabe, chose qui était inconcevable à l’époque. Mais lui, artiste jusqu’à la moelle, a su relever le défi et démontrer par la même occasion que l’art n’a pas de frontières. Et entre deux chansons, il a fait de la musique de films, de beaucoup de films et d’ailleurs, on perçoit vite sa fibre mélodieuse. Le passage au cinéma devenait apparemment facile et c’est en raison de ses nombreux atouts qu’on l’a sollicité pour devenir acteur. D’ailleurs physiquement, Younès passe très bien et si ce n’était pas l’âge, il aurait campé des rôles de jeune premier de la meilleure manière qui soit. Mais peu importe. Quand on est artiste, on l’est jusqu’au bout.
Younès Mégri a participé à plusieurs films et séries télévisées. Et dans tous ses rôles, il a été parfait au point de jurer qu’il était formé en conséquence. Seulement voilà, lui, il n’a que sa sensibilité à offrir qui justement en fait un très bon acteur.
Bien des acteurs, anciens même,  n’arrivent toujours pas à jouer naturellement. Ce n’est pas son cas, lui qui fait preuve d’une sensibilité à souhait et, en prime d’un naturel épatant. Même dans des films policiers, lorsqu’il joue le rôle d’un commissaire de police ou d’un simple inspecteur, il n’a jamais dérogé à cette règle.
Auteur, compositeur et chanteur confirmé,  a intégré le cercle des acteurs et de belle manière. Les réalisateurs qui ont fait appel à lui sont unanimes à dire qu’il est facile à guider même s’il n’a jamais eu de formation dans ce sens. Un tel témoignage dénote une aisance et une capacité d’adaptation hors du commun. Car s’il y a un volet très difficile dans la réalisation, c’est celui de la direction artistique. Les réalisateurs rencontrent énormément de problèmes à ce niveau-là, même avec des acteurs qui ont eu une formation académique. Mais quand on n’a pas de talent, la formation reste insuffisante, alors que dans le cas contraire, on peut apprendre sur le tas surtout lorsque fait preuve d’initiative.
Et comme pour Younès, la chanson est la matrice de sa célébrité, il ressent de la nostalgie de temps à autre. Il reprend sa guitare, gratte quelques airs et replonge. Ces dernières chansons, celles écrites en arabe classique notamment, dévoilent l’étendue du talent de cet artiste complet et accompli..    


L
Samedi 13 Février 2010

Lu 454 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs