Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

«Ymma», à la recherche d’une inconnue

La sortie nationale du dernier film de Rachid El Ouali prévue pour ce mercredi 25 décembre




«Ymma», à la recherche d’une inconnue
Tourné entre le Maroc et la Corse, le dernier film du réalisateur Rachid El Ouali était très attendu. On a pu le constater lors de sa projection en avant-première, mercredi soir, au Mégarama à Casablanca. 
Cette séance a drainé du monde, en dépit de la rencontre sportive qui opposait le soir même le Raja de Casablanca aux Brésiliens de l’Atletico Mineiro. Au point que le réalisateur, également coscénariste du film avec Hicham Lasri, a tenu à le souligner avant de remercier le public invité et l’équipe du film présente ce soir-là.
Il faut dire que le réalisateur, qui s’est longtemps illustré dans le genre court-métrage, livre cette fois-ci un long métrage dans lequel il interprète le rôle de Boujemaa, un quadragénaire en panne de créativité qui s’est épris d’une femme mystérieuse rencontrée sur Internet et résidant en Corse.
Bien que n’ayant pour seul indice un œil, il veut vraiment rencontrer cette inconnue dont il ignore tout :  nom, adresse, etc. 
Avant de se lancer véritablement dans cette aventure, Boujemaa (qui vit à Casablanca et travaille dans l’univers de la publicité) doit d’abord se rendre au village natal pour voir ses parents, notamment son père qui n’apprécie pas son éloignement. Et, surtout, assister au mariage de sa jeune sœur. 
Mais très vite, l’ambiance devient insupportable pour Boujemma qui n’apprécie guère l’attitude de son père, désormais remarié à une jeune fille. Avant que la situation ne s’envenime, il décide alors de quitter précipitamment les siens.
Sa machine à écrire en bandoulière, il reprend la route quand il croise sur son chemin « Leila et sa sœur Ghita trisomique qui doivent se rendre en Corse ». L’occasion est trop belle pour Boujemaa, persuadé qu’il pourrait retrouver la femme qui fait battre son cœur depuis un certain temps. Il  décide  alors de changer de cap et d’aller à sa recherche avec ses nouvelles amies. 
Bien dans sa peau, Rachid El Ouali porte parfaitement ce costume, aux côtés d’une Jasmine Myriam Guerlach magnifique dans le rôle de Leila. Le film a valu déjà à l’acteur le prix de la meilleure interprétation masculine lors du Festival cinéma et migrations. 
Marc Samuel, Jamaldin Dkhissi, Afida Tahri Drobinski, Meriem Zehari, Pierre Trapet et Hassan Foulan, Fréderic Graziani et Souad Amidou figurent parmi les protagonistes du film. Des comédiens très applaudis, à l’instar de Rita Belkhadir dans le rôle de Ghita.
Il est à souligner que ce film, produit par Claproduction en collaboration avec 2M Soread,  a bénéficié du fonds d’aide du Centre cinématographique marocain (CCM).

Alain Bouithy
Lundi 23 Décembre 2013

Lu 507 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs