Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Yemenia Air : 5.000 manifestants à Paris pour dénoncer les "avions poubelles"




Des milliers de membres de la communauté comorienne ont défilé dimanche après-midi à Paris pour rendre hommage aux victimes de l'accident de l'A310 Sanaa-Moroni et demander que leur archipel ne soit plus desservi par la Yemenia Air, qu'ils accusent d'utiliser des "avions poubelles".
Cinq mille personnes ont participé à cette manifestation qui a relié la place de la Nation à celle de la République, selon la préfecture de police de Paris. Des drapeaux comoriens flottaient au-dessus du cortège, qui a défilé dans le calme. Aucun incident n'a été signalé.
"On ne veut plus Yemenia pour aller chez nous. Définitif", a déclaré un manifestant, Ahmed Badudjin, à Associated Press Television News. Idriss Kassim, un autre manifestant, a estimé que "Yemenia, compte tenu de tout ce qui s'est passé, n'a plus intérêt à voler sur le ciel comorien".
Samedi à Marseille, un cortège similaire a rassemblé 10.000 personnes selon la police, 40.000 selon les organisateurs.
Un A310 de Yemenia Air, qui transportait 153 personnes, s'est abîmé mardi en mer au large des Comores. Une adolescente, unique rescapée, Bahia, a été rapatriée en France. Les passagers partis de Paris faisaient escale à Marseille avant de gagner Sanaa (Yemen) et de changer d'appareil pour rallier Moroni (Grande Comore).
Les Comoriens habitant en France accusent la compagnie yéménite de réserver ses bons appareils pour les liaisons avec l'Europe et d'utiliser des "avions poubelles" entre Sanaa et Moroni, où il n'y a pas de contrôle technique. Une association de passagers avait même été créée pour dénoncer la dangerosité des voyages aux Comores.
Après l'accident de mardi, des manifestations ont eu lieu aux aéroports de Marseille-Provence et de Roissy-Charles de Gaulle. Yemenia Air avait dit vendredi soir fermer provisoirement sa route France-Comores, expliquant qu'elle ne desservirait plus Moroni (Grande Comore) "jusqu'à ce que la situation s'apaise".
AP

L
Mardi 7 Juillet 2009

Lu 227 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs