Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Yémen : La rue exige la fin du mandat du Président Saleh




Le Président tunisien «est parti après vingt ans, trente ans au Yémen, ça suffit» : après la révolte qui a soulevé la Tunisie, des milliers de personnes ont manifesté, jeudi 27 janvier, à Sanaa, au Yémen. Rassemblés à l'appel de l'opposition, les manifestants réclamaient le départ du Président Ali Abdallah Saleh, au pouvoir depuis trente-deux ans. Cette contestation qui a pris de l'ampleur ces derniers jours s'inscrit dans le cadre d'un programme de protestations de l'opposition, à l'approche des élections législatives prévues le 27 avril.
La police n'est pas intervenue contre les manifestants. Mais le Congrès populaire général (CPG, parti au pouvoir), a organisé quatre meetings qui ont rassemblé des milliers de personnes dans la capitale pour faire contrepoids aux manifestations de l'opposition. Au pouvoir depuis 1978, M. Saleh a été élu pour la première fois en 1999 au suffrage universel direct pour un mandat de sept ans. Il a été réélu pour la deuxième fois en 2006 pour un mandat qui arrive à expiration en 2013.
Un projet d'amendement de la Constitution, en discussion au Parlement malgré le refus de l'opposition, pourrait ouvrir la voie à une présidence à vie pour l'actuel chef de l'Etat. L'opposition accuse, en outre, le Président Saleh, 68 ans, de vouloir transmettre la présidence à son fils aîné Ahmad, chef de la garde républicaine, unité d'élite de l'armée.
Mais le chef de l'Etat s'est défendu dans un discours télévisé dimanche soir de vouloir transmettre le pouvoir à son fils. « Nous sommes une république, et je suis contre la transmission du pouvoir», a-t-il dit. Dans ce pays rongé par la pauvreté et le chômage, le gouvernement a par ailleurs annoncé cette semaine une augmentation des salaires.

Libé
Samedi 29 Janvier 2011

Lu 227 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs