Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Yann’Sin, un artiste marocain qui jongle avec tous les registres

Le chanteur s’est fait connaître en France grâce à The Voice




Il est jeune, créateur et prometteur. Sur le plan artistique, il fait montre d’un calme et d’une sérénité sans faille. Son chemin artistique, il le creuse intelligemment, son jeune âge lui permettant le pas à pas. Après Nta Mkhtalef (Tu es différent), «Tiqa tlghat» (Point de confiance) et «Beautiful», le jeune artiste Yann’Sin de son vrai nom Yassine Jebli sort son nouveau titre «Dis-le moi». Son nouveau-né ressemble à son caractère et à sa personnalité : dynamique, plein de fraîcheur et de joie ! Une chanson sous forme de déclaration et aussi une promesse, celles d'un amour sincère et rayonnant.  
"Dis-le moi, tu sais je t'aime comme ça t'es vraiment swag pour moi, m'abandonne pas, oh baby baby"! révèlent les paroles de la nouvelle chanson qui intervient à un moment où la jeune star marque sa véritable identité artistique du cachet de la rénovation et de l’universalité. Un multilinguisme caractérise ce nouveau titre. Si le refrain est chanté en français, les couplets sont, quant à eux, interprétés en dialecte marocain « darija » par Yann'sine, auquel répond la voix de son ami Papa London.
Grâce à cette voix singulière et à ce timbre qui marque cette intonation qui va du répertoire arabe au registre français, il attire les fans des deux rives et crée ainsi une passerelle artistique qui lui permet de voyager aisément mais aussi élégamment dans tous les styles. Mélange et fusion, cela démontre l’esprit melting-pot du jeune artiste qui sait bien surfer entre les  rythmes orientaux et occidentaux, démontrant ainsi que la musique est universelle.
En effet, si Yann’Sin (qui veut dire en langue amazighe les chiffres un et deux) avait tourné le clip de «Dis-le moi» d’abord à Paris, où il a vraiment emmené ses fans dans l’univers parisien, de joie et d’allégresse, en invitant à danser et bouger au coeur de l'été, l’ex-star marocaine de l’émission «The Voice» -version française- vient de tourner un autre clip et cette fois dans son pays, et plus précisément à Marrakech.
Si le jeune Yann’Sin qui n’est âgé que de 22 ans, a déjà plusieurs titres à son actif, il faut dire qu’il ne manque pas d’expérience pour autant, car, avec «Studio 2M» à 17 ans et the «Voice» à 20 ans, ainsi que les soirées sur scène lors des festivals au Maroc comme en France, il s’est fait déjà un nom et une carrière. Pourtant, il garde bien la tête sur les épaules et sait que l’avenir lui appartient. Une ambition qui fait de lui la star d’aujourd’hui et de demain. Pour preuve, ce témoignage du grand chanteur Mika rapporté lorsqu’un journaliste lui demande : «Quel est votre meilleur souvenir de ces 3 saisons de The  Voice? » «C’est quand Yann’sin a interprété. «Comme toi» de J.J Goldman, nous avons été submergés par une émotion qui nous a fait oublier que nous étions en train d’enregistrer une émission de télévision», souligne Mika. Quoi de plus beau, et quoi de plus important que cette belle consécration !

Mustapha Elouizi
Mercredi 6 Septembre 2017

Lu 2512 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs