Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Xavier Trias, maire de Barcelone : “Le Barça pourrait adhérer à la Ligue française en cas d’indépendance”




Xavier Trias, maire de Barcelone : “Le Barça pourrait adhérer à la Ligue française en cas d’indépendance”
Le maire de Barcelone, Xavier Trias, qui milite pour un Etat souverain catalan, a estimé samedi qu’en cas
d’indépendance le FC Barcelone pourrait continuer à jouer en Liga espagnole «ou peut-être en Ligue
française».
«Nous n’avons pas la possibilité (NDLR: en Catalogne) d’une ligue compétitive, qui soit intéressante au point de vue du spectacle. Il y aurait très peu d’équipes. Il faudra adhérer à une autre Ligue. On peut adhérer à la Ligue espagnole (Liga) ou peut-être à la Ligue française (L1)», a-t-il indiqué à l’AFP, à la veille des élections régionales anticipées qui pourraient donner la majorité à la coalition nationaliste et conservatrice CiU.

En cas d’indépendance de la Catalogne, le Barça se retrouverait dans un championnat national trop étroit pour lui.
Xavier Trias: «Nous n’avons pas la possibilité (NDLR: en Catalogne) d’une ligue compétitive, qui soit intéressante au point de vue du spectacle. Il y aurait très peu d’équipes. Il faudra adhérer à une autre Ligue. On peut adhérer à la Ligue espagnole (Liga) ou peut-être à la Ligue française (L1).»
Le FC Barcelone est-il politique?
«Il y a de nombreuses années, quand il y avait la dictature, le club était un point de référence pour tout le monde en Catalogne et on a dit que le Barça était plus qu’un club. Cela c’est un peu la relation, un peu comme la sélection nationale de la Catalogne. Il joue bien et, en outre, il représente un style particulier de faire les choses qui nous rend orgueilleux. Nous avons besoin de ce type de choses.»
Qu’en est-il de l’avenir du Nou Camp?
«C’est un sujet de grande discussion. C’est vrai que le stade du Barça est un peu vieux. On peut faire une restructuration ou en construire un nouveau. Je crois que c’est le problème du Barça. Mais je dis attention, attention. Quand j’étais jeune et qu’on a érigé le stade actuel (1957), il a coûté le double de ce qui était prévu. On a fait payer quatre ans en anticipation tous les adhérents et on a dû ensuite vendre Luisito Suarez (à l’Inter Milan, ndrl). En conséquence, on est restés 15 ans sans rien gagner. On ne veut pas vendre tous les joueurs qu’on a en ce moment. On ressent beaucoup de fierté d’avoir tous ces joueurs qui viennent aussi de la +Maison+ (la Masia, ndlr) qu’on a construit pour les former».

AFP
Lundi 26 Novembre 2012

Lu 113 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs