Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

William Roebuck : Le plan marocain d’autonomie est sérieux, crédible et réaliste

Audition du sous-secrétaire d’Etat adjoint à la Chambre des représentants américaine




William Roebuck : Le plan marocain  d’autonomie est sérieux, crédible et réaliste
Le plan d’autonomie au Sahara, sous souveraineté marocaine, est «sérieux, crédible et réaliste», a réaffirmé «clairement» le sous-secrétaire d’Etat adjoint US chargé des affaires du Proche-Orient, William Roebuck, lors d’une audition à la Chambre des représentants du Congrès des Etats-Unis consacrée à la politique américaine vis-à-vis du Maroc.
«Au sujet du plan marocain d’autonomie, nous avons clairement affirmé que ce plan est sérieux, crédible et réaliste et qu’il constitue une approche potentielle à même de satisfaire les aspirations des populations du Sahara à gérer leurs propres affaires dans la paix et la dignité», a souligné le haut responsable américain devant la sous-commission en charge du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord relevant de la Commission des affaires étrangères de la Chambre des représentants.
La politique des Etats-Unis à l’égard de la question du Sahara «demeure ainsi inchangée tout au long de ces dernières années», a tenu à rappeler M. Roebuck, ajoutant que Washington soutient le processus mené par les Nations unies qui vise à aboutir à un règlement pacifique, durable et mutuellement acceptable.
Il a indiqué, en outre, que Washington soutient aussi «le travail de l’Envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU ainsi que les efforts menés par les Nations Unies» à ce sujet.
Le sous-secrétaire d’Etat adjoint US chargé des affaires du Proche-Orient a, d’autre part, appelé les parties «à œuvrer dans le sens d’une résolution» dudit conflit, ajoutant que le Maroc est «l’un des partenaires les plus proches» des Etats-Unis en matière de lutte antiterroriste dans la région du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord.
«Grâce à la stratégie holistique de lutte antiterroriste adoptée par le Maroc portant sur la mise en place de mesures de vigilance sécuritaire, une coopération régionale et internationale, une approche d’assistance socio-économique et des politiques barrant la route à l’extrémisme religieux, il a été difficile pour Al-Qaïda au Maghreb islamique de s’implanter dans le Royaume», s’est félicité le haut responsable US. «L’instabilité dans la région, la porosité des frontières, et l’effondrement des institutions étatiques au Nord du Mali ont accentué l’acuité des menaces régionales et créé de nouvelles opportunités pour des flux transfrontaliers illégaux, et fait le lit des groupes extrémistes violents tel que AQMI», a mis en garde le haut responsable US, dont l’allocution a été versée dans les archives de l’institution législative américaine. 
Pour sa part, le chef de file démocrate Ileana Ros-Lehtinen, également présidente de la sous-commission sur le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord à la Chambre américaine des représentants, a indiqué, en la même occasion, que le Maroc se distingue comme un «modèle de modération» et une «lueur d’espoir» pour un avenir démocratique dans le monde arabe, région qui a connu son lot de «convulsions, d’instabilité et d’incertitudes». Au moment où d’autres pays de la région «peinaient à trouver une voie de salut dans le contexte du printemps arabe, le Maroc était bien en avant dans son processus de changements politique et socioéconomique qui lui a permis de rester stable et de poursuivre sa transition vers une société plus inclusive et plus ouverte», a souligné Mme Ros-Lehtinen.
La congresswoman américaine a mis en avant, à ce propos, l’important train de réformes lancées sous le leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, en particulier l’adoption en 2011 d’une nouvelle Constitution «démocratique» et l’organisation d’élections «transparentes», outre les avancées réalisées en matière de promotion des droits de la femme.
Evoquant les efforts du Maroc en matière de lutte contre l’extrémisme religieux, Mme Ros-Lehtinen a souligné que le Royaume se place aux avant-postes de la lutte anti-terrorisme dans la région, tout en relevant l’intérêt pour les Etats-Unis de poursuive leur assistance au Royaume dans sa lutte contre la menace extrémiste régionale, notamment dans le cadre du partenariat transsaharien de lutte contre le terrorisme. 

MAP
Vendredi 11 Avril 2014

Lu 585 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs