Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Washington et Ryad évoquent l’urgence de l’arrêt des combats au Yémen

La reprise de l'aéroport d’Aden première opération d'envergure des forces progouvernementales




Le président Barack Obama et le roi Salmane d'Arabie saoudite ont évoqué mardi l'"urgence" de mettre fin aux combats qui font rage au Yémen, a indiqué la Maison Blanche quelques heures après la reprise par les forces gouvernementales yéménites de l'aéroport d'Aden.
Obama et le roi saoudien ont "parlé de l'urgence de mettre fin aux combats au Yémen et de l'importance de s'assurer que l'aide (internationale) parvienne à tous les Yéménites" piégés par le conflit, a précisé la Maison Blanche, ajoutant qu'ils ont également échangé sur l'accord historique conclu avec Téhéran sur son programme nucléaire.
La Maison Blanche demande depuis plusieurs mois la fin du conflit qui divise le pays, entre les forces gouvernementales et le rébellion chiite houthie.
L'Arabie saoudite a pris la tête d'une coalition arabe qui mène depuis le 26 mars des frappes aériennes contre les rebelles pour les empêcher de prendre tout le Yémen.
Une trêve humanitaire, annoncée par l'ONU pour six jours à partir de samedi dernier, ne s'est jamais matérialisée, avec la poursuite des combats et des raids aériens.
Les forces progouvernementales ont indiqué mardi avoir repris aux rebelles Houthis l'aéroport d'Aden (sud), au début d'une opération destinée à reconquérir la deuxième ville du Yémen avec le soutien de l'aviation de la coalition arabe conduite par l'Arabie saoudite.
La reprise de l'aéroport marque la première opération d'envergure des forces favorables au président en exil Abd Rabbo Mansour Hadi depuis l'entrée fin mars dans Aden de ces rebelles soutenus par l'Iran.
Des secteurs du quartier de Khor Maksar, dans le centre d'Aden, où est situé l'aéroport, ont également été reconquis par les forces pro-Hadi, soutenues par l'aviation de la coalition et ses navires de guerre croisant au large la ville, ont indiqué des sources militaires. L'offensive baptisée "Flèche d'Or pour la libération d'Aden a permis aux forces équipées de véhicules militaires et de blindés fournis par la coalition d’obliger les rebelles à battre en retraite dans l'est de Khor Maksar.
Des troupes yéménites, formées récemment en Arabie saoudite, ont participé, aux côtés des forces progouvernementales, à ces combats.
Les soldats de la 39e brigade blindée, dont le commandement était resté fidèle à l'ex-président Ali Abdallah Saleh, avaient pris l'aéroport d'Aden le 25 mars après avoir prêté allégeance aux Houthis.
En dépit du conflit, les réfugiés en provenance de la Corne de l'Afrique continuent d'affluer au Yémen, a indiqué à Genève le Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR).
Le HCR dénombre "37.000 nouvelles arrivées depuis le 1er janvier cette année, mais sur ces 37.000, 10.000 sont arrivés depuis le 26 mars, soit un tiers depuis l'escalade du conflit", a déclaré aux médias le représentant de l'organisation.

Jeudi 16 Juillet 2015

Lu 576 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs