Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Washington écarte le général David McKiernan : Plusieurs édifices gouvernementaux afghans attaqués




Plusieurs kamikazes ont attaqué mardi des édifices de l’administration dans l’est de l’Afghanistan. On ignore encore le nombre de morts ou de blessés, a annoncé le ministère afghan de l’Intérieur.
Un porte-parole du ministère a précisé que les kamikazes ont attaqué ces bâtiments à Khost, une ville où est également située l’importante base militaire américaine de Camp Salerno.
Bashary a souligné qu’aucun haut responsable n’a été atteint et les assaillants n’ont pas pu pénétrer dans les bâtiments.
Bashary a précisé que les forces américaines et afghanes ratissaient Khost à la recherche d’éventuels participants à ces attaques.  Par ailleurs, le secrétaire américain à la Défense Robert Gates a annoncé lundi qu’il avait demandé la démission du commandant des forces américaines en Afghanistan, le général David McKiernan
Lors d’une conférence de presse, le chef du Pentagone a expliqué qu’un nouveau commandement était nécessaire au moment où l’administration Obama met en œuvre une nouvelle stratégie en Afghanistan face à l’enlisement du conflit et la flambée des violences. Ce changement permettra d’apporter “des idées neuves, un regard neuf sur le problème”, a-t-il dit. Le général McKiernan, qui commande les forces américaines en Afghanistan ainsi que la force internationale de l’OTAN, dont il avait pris la tête en juin dernier, avait été nommé par George W. Bush. Robert Gates a reconnu que sa démission mettrait “probablement” fin à sa carrière militaire.
Robert Gates a recommandé pour le remplacer à la tête des forces américaines et de la Force internationale d’assistance à la sécurité (ISAF) le général Stanley McChrystal. Cet ancien chef du commandement des opérations spéciales conjointes occupe un poste de haut responsable administratif au sein de l’état-major depuis plus d’un an. Le chef du Pentagone a recommandé comme adjoint le général David Rodriguez, demandant au Sénat de confirmer rapidement ces deux nominations. Le changement de commandement intervient au moment où plus de 21.000 militaires américains supplémentaires commencent à arriver en Afghanistan pour faire face à la montée de l’insurrection des talibans.
Barack Obama a approuvé l’envoi de 17.000 hommes supplémentaires des forces de combat cette année ainsi que 4.000 formateurs et autres militaires ne participant pas aux combats. D’ici la fin de l’année, le contingent américain en Afghanistan dépassera les 68.000 hommes, soit environ le double des effectifs à la fin de la présidence Bush, mais encore bien moins que les quelque 130.000 hommes du contingent américain en Irak.
Le général McKiernan avait réclamé de façon répétée des renforts. La nouvelle stratégie présentée par Barack Obama repose sur un renforcement des effectifs militaires américains dans le pays mais met également l’accent sur les solutions non-militaires pour parvenir à régler le conflit à long terme.


AP
Mercredi 13 Mai 2009

Lu 170 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs