Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Washington affirme que le Plan d’autonomie au Sahara est crédible, sérieux et réaliste

Succès éclatant de la visite Royale aux Etats-Unis




Washington affirme que le Plan d’autonomie au Sahara est crédible, sérieux et réaliste
Entre S.M le Roi Mohammed VI et le président Obama, le courant est non seulement passé merveilleusement bien, mais l’ambiance a été on ne peut plus amicale tout en étant particulièrement concluante.
Reçu vendredi à la Maison Blanche, le Souverain et le président américain ont, en effet, passé en revue tous les dossiers stratégiques qui sous-tendent les relations entre Rabat et Washington. Notamment les questions économiques et financières, celles afférentes à la sécurité, à la stabilité et à la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme, ainsi que  les questions régionales et internationales d'intérêt commun.
De hauts responsables du Département d'Etat  ont, à ce propos, affirmé, dès l'entame de cette visite qui est la première du genre effectuée par le Souverain depuis 2004, que le Maroc est un «acteur régional clé» et « un allié stratégique » des Etats-Unis. Ils ont également rappelé que les deux pays sont liés par un Dialogue stratégique, un accord de libre- échange, ainsi que par le Compact du Millenium Account Challenge qui est arrivé à terme récemment. Ceci sans omettre de réitérer la ferme volonté, de part et d’autre, de conférer à cette relation d’exception une nouvelle dynamique à même de lui permettre de conforter davantage les échanges bilatéraux et d’être en phase avec le contexte et l'évolution du monde.
La rencontre entre S.M le Roi et le président américain au Bureau ovale a ainsi donné plus d’allant aux relations séculaires entre le Maroc et les Etats-Unis, pays qui ont en partage les mêmes valeurs et des ambitions communes.
Elle a permis ainsi aux deux chefs d’Etat de prendre acte du fait que le Royaume est un pays allié de longue date et un partenaire important pour les Etats-Unis et que ce partenariat multidimensionnel devrait être valorisé puisque fondé sur des valeurs partagées, des intérêts communs et des liens d’amitié indéfectibles.
Les divers instruments de ce partenariat et leur contribution au renforcement du dialogue et de la coopération bilatérale devraient donc être renforcés et optimisés au service de la paix, du développement et de la stabilité régionale. Aussi une deuxième session du « Dialogue stratégique » maroco-américain se déroulera dans le Royaume au début de l’année prochaine. Elle sera confortée par la tenue de la seconde édition de l’ «US-Morocco Business Development conference » en février de la même année et du IVème « Sommet global de l’entrepreneuriat ».
Le cadre juridique de ce partenariat sera également renforcé via la négociation d’un « accord de totalisation » mettant fin à la double imposition des charges sociales et par la signature d’accords intergouvernementaux et entre les opérateurs économiques des deux pays.
Concernant la question du Sahara, le président Obama a, selon des sources concordantes, affirmé clairement le soutien de son pays au Plan d’autonomie comme base crédible, sérieuse et réaliste. A ce propos, il a loué le nouveau modèle proposé par le Royaume pour le développement de ses provinces sahariennes qui est à même de répondre aux aspirations des populations et de leur permettre de gérer et de faire prospérer leurs propres affaires dans la sérénité et la paix.  Idem pour l’action que le Souverain ne cesse de déployer en vue de l’approfondissement du processus des réformes politiques, économiques et sociales, laquelle action devrait constituer une source d’inspiration pour les autres pays de la région. Aussi les Etats-Unis ont-ils réitéré leur soutien à ces différentes initiatives Royales visant la promotion des réformes politiques, du progrès économique et du développement humain.
Concernant les questions africaines, le Souverain n’a pas manqué, selon les mêmes sources,  d’exprimer sa satisfaction de l’importance accordée par le président Obama à la promotion du développement social et de la prospérité économique et ce dernier s’est félicité des actions menées par le Royaume dans les domaines du maintien de la paix, de la résolution des conflits, du progrès économique, du développement humain et de la préservation de l’identité culturelle et cultuelle des pays du Continent noir.
Pour ce qui est du dossier proche-oriental, les deux pays ont réitéré leur soutien à toutes les initiatives à même de permettre que fin soit mise aux problèmes dans un cadre concerté et par le dialogue. Le Souverain a, dans ce cadre, salué l’engagement clair du président Obama et des efforts du secrétaire d’Etat John Kerry pour la relance du processus de paix dans la région.
Quant au président américain, il a exprimé sa reconnaissance de la contribution de S.M le Roi en tant que président du Comité Al-Qods et les efforts visant à parvenir à une solution à deux Etats, en l’occurrence Israël et la Palestine, coexistant en paix conformément aux résolutions pertinentes de l’ONU, à l’Initiative arabe et aux accords entre les parties en conflit.

J.R
Samedi 23 Novembre 2013

Lu 1179 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs