Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

WAC-MAS la première d’une série de trois

Rouges et Canaris tiendront l’affiche ce soir à Casablanca en huitièmes de finale aller de la Coupe du Trône




WAC-MAS la première d’une série de trois
Après KAC-CRA et KACM-IZK joués hier pour le compte des quelques rencontres avancées des huitièmes de finale (aller) de la Coupe du Trône, voilà qu’aujourd’hui  les gradins du Complexe Mohammed V sont appelés à être garnis par les publics casablancais et fassis et plus particulièrement wydadi et massaoui pour une des deux grosses rencontres tenant l’affiche de ce tour WAC-MAS en l’occurrence. Ce sont là les seules confrontations programmées en cette semaine pour cette compétition les cinq autres matches à savoir, USTA-DHJ, CAYB-FUS, OCS-UST, JSKT-RSB et l’explosif RCA-ASFAR étant ajournés à une semaine plus tard, au mercredi 17 septembre à 17 heures.
Une seule rencontre donc et laquelle puisqu’il s’agira, ni plus ni moins, que du second gros choc de ces huitièmes après RCA-ASFAR. Le WAC, qui pour jouer ce tour a dû se défaire d’un Raja celui d’El Jadida en se faisant peur à Casablanca 2-2 avant que de dérouler à El Abdi 6-0,  aura cette fois à faire avec un gros morceau, le MAS qui lui a su vaincre le signe indien ou plutôt slaoui en venant à bout de sa bête noire l’ASS tout juste rétrogradée en D2 (2-0 à Fès et nul vierge à Salé). Sur le papier, le WAC, pour ce premier match d’une série de trois d’avec le MAS (dimanche le WAC sera à Fès pour le compte de la seconde journée de la Botola Pro Elite 1) part avec les faveurs du pronostic bien qu’en Coupe rien n’est joué d’avance. 
Le WAC, saison 2014/15, fait fort et même si les mauvaises langues, elles, se délectent du petit raté en guise d’entrée en la matière, les Rouges auront vite fait de réagir et de se recadrer. De plus, le WAC est bien mieux mentalement en cette entame de saison que son adversaire en proie à une crise d’administration plus que financière. 
La gestion du groupe des Rouges est à nos yeux, sinon meilleure, du moins bien plus judicieuse de par l’arrivée de Toshack et d’un effectif déjà arrêté et donc fin prêt pour l’aventure. Le MAS qui vient d’enregistrer l’arrivée d’un grand technicien en la personne de Frank Dumas à la tête du club et d’un nouveau joueur et qui devrait renforcer son secteur offensif parti en éclat à l’intersaison avec la venue d’un autre Equato-Guinéen Viera Ellong qui épaulera son compatriote Dio Dos Santos déjà sur place depuis la saison passée, aura quelques matches à se mettre sous les crampons avant que de se situer.
Mais au-delà de tout cela, il va falloir faire place au jeu en ce mercredi. Et ce que l’on a déjà perçu de l’un et de l’autre au cours de leurs trois dernières sorties officielles s’il est déjà prometteur pour l’un, le WAC, ne l’est qu’à moitié pour le MAS à moins qu‘en cette soirée il ne nous contredise, c’est tout le mal qu’on lui souhaite.
Bon spectacle ! 

Mohamed Jaouad Kanabi
Mercredi 10 Septembre 2014

Lu 721 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs