Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Vols retours de la Omra : Les efforts de RAM pour diminuer les désagréments des pèlerins




La Royal Air Maroc (RAM) a déployé tous les moyens nécessaires pour atténuer les désagréments causés aux pèlerins par la saturation de l'aéroport de Jeddah en Arabie Saoudite, assure mardi la compagnie nationale dans un communiqué.
La RAM a pris, à cet égard, des mesures exceptionnelles portant notamment sur la mise en place à Jeddah d'un dispositif humain et logistique renforcé.
La compagnie a ainsi dépêché, depuis le 12 août, une équipe de renfort chargée d'apporter l'assistance aux pèlerins, de les informer, de les orienter et d'atténuer les désagréments qu'ils peuvent subir en cas d'irrégularité au sol.
Ces mesures ont porté également sur la mobilisation exceptionnelle de moyens aériens en vue de répondre immédiatement aux situations imprévues.
La RAM a, en outre, activé ses procédures d'urgence pour la location d'avions en cas d'insuffisance des capacités en présence.
Parmi ces mesures figure aussi la constitution d'un Comité spécial de suivi de la phase retour Omra dirigé par le commandant Sadouk, directeur général adjoint chargé des affaires aériennes de la compagnie.
Ce comité est également chargé de suivre heure par heure la situation des vols et des passagers, avec comme objectif principal la coordination et la mise en œuvre de toutes les mesures nécessaires dans l'intérêt des pèlerins.
Les vols retour Omra opérés par la RAM ont été lancés le 9 septembre et se poursuivront jusqu'au 21 courant.
La phase retour Omra, rappelle la même source, est une période spécifique et très importante pour toutes les compagnies qui opèrent des vols au départ de l'aéroport de Jeddah.
Cette plateforme aéroportuaire est ainsi amenée à traiter en quelques jours seulement un nombre très important de passagers et de vols. Cette situation entraîne de facto une forte congestion au sol et donc une dégradation de la ponctualité départ des vols de l'ensemble des compagnies.
C'est ainsi que la RAM a affrété en urgence, le 12 septembre, un avion supplémentaire, du fait qu'un de ses appareils gros porteur ait été heurté malencontreusement au sol, le matin même, par un engin d'assistance au sol à l'aéroport de Jeddah.
Malgré les "difficultés importantes et exogènes rencontrées à l'aéroport de Jeddah", la RAM n'a ménagé aucun effort ni négligé aucun moyen pour atténuer les désagréments subis par les pèlerins, souligne le communiqué.

Libé
Mercredi 15 Septembre 2010

Lu 272 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs