Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Vladimir Poutine a signé la grâce de Khodorkovski

Le magnat du pétrole russe a passé dix ans en prison




Vladimir Poutine a signé  la grâce de Khodorkovski
Vladimir Poutine a signé vendredi le décret accordant la grâce présidentielle au magnat du pétrole emprisonné Mikhaïl Khodorkovski, a annoncé le Kremlin.
Le président russe avait annoncé jeudi qu’il allait amnistier Mikhaïl Khodorkovski, 50 ans, autrefois la plus grande fortune de Russie quand il était à la tête du groupe pétrolier Ioukos.
Le décret précise que la décision de Vladimir Poutine «est guidée par les principes d’humanité», et qu’elle prend effet immédiatement.
L’administration pénitentiaire n’a pu confirmer l’information de l’agence Interfax selon laquelle Khodorkovski aurait déjà quitté la colonie pénitentiaire dans laquelle il était interné près du cercle Arctique.
Son principal avocat, Vadim Klyuvgant, a déclaré à Reuters que le décret «devrait entrer en vigueur immédiatement», mais que la libération du détenu dans la journée n’était pas certaine.
En annonçant la grâce jeudi, Vladimir Poutine avait affirmé répondre à une demande formulée par Khodorkovski en raison de la mauvaise santé de sa mère, Marina. Celle-ci, ainsi que les avocats du prisonnier, ont dit ne pas être au courant d’une telle démarche.
Condamné à dix ans de prison pour détournement de fonds et fraude, Mikhaïl Khodorkovski aurait fini de purger sa peine dans huit mois. Pour ses partisans, il a été emprisonné avant tout pour des raisons politiques car il pouvait devenir un rival de l’actuel chef du Kremlin.
Ce dernier a également annoncé jeudi la grâce de deux «Pussy Riot» Nadejda Tolokonnikova, 24 ans, et Maria Alyokhina, 25 ans, qui purgent une peine de deux ans de camp pour leur «prière punk» dirigée contre le président russe, en février 2012 dans la basilique du Christ-Sauveur à Moscou.
Cette série de libérations, destinées selon certains observateurs à améliorer l’image du président russe à l’étranger, intervient à quelques semaines des Jeux olympiques d’hiver de Sotchi, dont Vladimir Poutine veut faire une vitrine de la réussite et de la puissance de la Russie .

Reuters
Samedi 21 Décembre 2013

Lu 96 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs