Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Visite éclair du ministre espagnol de l’Intérieur pour remettre les choses au point

Fernández Díaz salue les efforts de Rabat dans la lutte contre le terrorisme, la migration clandestine et le trafic de drogues




Visite éclair du ministre espagnol de  l’Intérieur  pour remettre les choses au point
Le ministre espagnol de l’Intérieur, Jorge Fernández Díaz, a effectué, ce mercredi, une visite éclair inopinée à Tétouan où il a abordé avec son homologue marocain, Mohamed Hassad et en présence du ministre délégué auprès du ministrère marocain de l’Intérieur et du Secrétaire d’Etat espagnol à la sécurité, des questions se rapportant notamment à la lutte contre le terrorisme, la migration clandestine, et le trafic de drogues. 
Selon un communiqué de presse du ministère de l’Intérieur, les deux pays «ont renouvelé leur attachement à améliorer continuellement les mécanismes d’échange d’informations entre les services de renseignements, notamment dans le domaine de la lutte contre les réseaux de recrutement de combattants pour les groupes terroristes ». Il faut signaler dans ce sens que la coopération entre les services secrets marocains et leurs homologues espagnols a permis de mener, durant les mois de mars, juin et août 2014, des opérations communes qui ont abouti au démantèlement de plusieurs réseaux terroristes opérant dans les deux pays. Tout en mettant en valeur la vision humanitaire de S.M le Roi Mohammed VI dans le traitement des questions se rapportant à l’immigration, le ministre de l’Intérieur espagnol « a remercié son homologue marocain pour les efforts déployés par les autorités marocaines en matière de lutte contre la migration irrégulière», a affirmé le communiqué du ministère de l’Intérieur. 
Et d’ajouter que Jorge Fernández Díaz «a souligné la rapidité et la réactivité dont ont fait preuve les  services compétents marocains, après des tentatives  inhabituelles d’émigration clandestine qui ont eu lieu les 11 et 12 août 2014, ainsi que l’efficacité des mécanismes de coordination et de communication entre les ministres marocain et espagnol, ayant permis d’endiguer rapidement ce flux ».
En ce qui concerne la lutte contre le trafic des stupéfiants, les deux parties « se sont félicitées des succès obtenus dans ce domaine aussi bien au niveau national qu’international» et  du « démantèlement de réseaux ayant recours aux aéronefs pour le transport des drogues à travers le Détroit».
Les deux ministres se sont mis d’accord pour se réunir au moins une fois par semestre en vue de « renforcer leurs liens  directs et permanents pour  la coordination opérationnelle de leurs services », et de « coordonner la mise en œuvre des mesures de coopération décidées, d’évaluer les réalisations accomplies et d’arrêter les actions futures de coopération».
Même si la visite du ministre  de l’Intérieur espagnol au Maroc peut s’inscrire dans le cadre des visites fréquentes échangées entre les responsables des deux pays vu qu’ils sont condamnés à coopérer, cette visite éclair peut  également être située dans le cadre d’une certaine tension marquée notamment par le flux des migrants clandestin vers l’Europe et forcément vers l’Espagne, facilité par une mer clémente en été et  surtout par les allégations visant le Maroc, en l’accusant récemment de laxisme quant au contrôle de ses «frontières» du Nord. Il est fort probable, donc, que le but de cette visite est de tenter d’apaiser ces tensions.
Il serait, cependant, difficile de ne pas situer également la visite de Jorge Fernández Díaz dans un tout autre cadre lié, cette fois-ci, à l’excès de zèle de la Guardia Civil qui va à l’encontre des convenances diplomatiques, de bon voisinage et de respect mutuel. 


Morad Tabet
Vendredi 29 Août 2014

Lu 1435 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs