Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Visite d’une délégation française présidée par Mme Anne-Marie Idrac Secrétariat d'Etat français au Commerce extérieur

6 milliards d'euros d'échanges commerciaux




Visite d’une délégation française présidée par Mme Anne-Marie Idrac Secrétariat d'Etat français au Commerce extérieur
Les échanges commerciaux entre la France et le Maroc ont totalisé quelque 6 milliards d'euros en 2009, contre un peu plus de 7 milliards d'euros un an auparavant, en baisse de 16% en raison notamment de la récession qui a frappé l'économie française, la pire dans le pays depuis 1945. En 2009, le Maroc a exporté vers la France pour un total de près de 2,5 Md d'euros (-13%) et en a importé pour quelque 3,5 Md (-18%), selon les données brutes du commerce extérieur obtenues par la MAP auprès de la Direction générale des Douanes française.
La balance commerciale affiche un solde positif en faveur de la France depuis 1998, avec quelque 983 millions d'euros, mais en chute de près de 29% par rapport à l'année précédente. Les "articles d'habillement" se taillent la part du lion dans les échanges bilatéraux. Le Maroc en a exporté pour quelque 821 millions d'euros (-12%) et importé pour plus de 54 millions d'euros (+1%), suivis des "produits de la culture et de l'élevage", qui ont totalisé plus de 481 millions d'euros à l'export (+2%) et 213 millions à l'import (-59%). Les échanges en "produits de l'industrie textile" ont enregistré la même variation avec une baisse de 12% à l'export (26 millions d'euros, contre 29,6 millions d'euros en 2008) et à l'import (295 millions d'euros, contre 336 millions en 2008).
Quant aux exportations marocaines en "produits chimiques de base, produits azotés, matières plastiques et caoutchouc", elles ont atteint 39,4 millions d'euros, soit une chute de 74%, tandis que les importations se sont établies à 102 millions d'euros, en baisse de 10%. Une tendance similaire se dégage pour les "composants et cartes électroniques" dont les exportations marocaines ont totalisé 67,4 millions d'euros (-38%) et les importations 108 millions d'euros (-25%)._ Pour ce qui est du "matériel électrique", le Maroc en a exporté pour plus de 247 millions d'euros (-13%) et importé quelque 287 millions d'euros (-15%).
Bonne performance des secteurs de l'automobile et de l'aéronautique
En revanche, les "équipements pour automobiles" figurent parmi les produits qui ont bien résisté à la crise. Le Maroc a exporté en France pour un total de 148 millions d'euros, soit une hausse de 27%, et a importé pour un peu plus de 133 millions d'euros (+5%). Les "produits de la construction aéronautique et spatiale" ont, pour leur part, évolué différemment. Le Maroc en a exporté pour 75,2 millions d'euros (+20%), mais il en a importé pour un peu plus de 48 millions d'euros, en baisse de 33%.
Même tendance pour les "machines et équipements d'usage général" dont les exportations marocaines ont progressé de 24% (50,7 millions d'euros), tandis que les importations ont reculé de 15% (249,4 millions d'euros). De même pour les articles de "coutellerie, outillage, quincaillerie et ouvrages divers en métaux", dont les exportations se sont élevées à près de 23 millions d'euros (17%) et les importations à 100,6 millions d’euros (8%)._ Les produits pharmaceutiques ont évolué positivement aussi bien à l'export, avec près de 10 millions d'euros (+22 %), qu'à l'import avec quelque 181 millions d'euros (+13%).
Premier fournisseur et premier client du Maroc, la France est un partenaire majeur du Royaume. Les échanges commerciaux bilatéraux représentent près du tiers des échanges entre la France et le Maghreb, qui ont atteint 20 milliards d'euros en 2009.
Mais les relations économiques sont assez denses et ne peuvent se limiter au seul indicateur des exportations et importations. Presque la totalité des entreprises affichées à l'indice boursier CAC 40 sont présentes au Maroc et les deux pays ont conclu d'importants grands contrats, notamment dans le secteur des transports (Tramway et TGV). Les échanges extérieurs de la France avec le monde n'ont pas été épargnés par la contraction sans précédent du commerce mondial : les exportations de biens en valeur ont reculé de 17% et les importations de 18%, selon le Secrétariat d'Etat français au Commerce extérieur.


 225 millions d'euros pour le tramway de Casablanca

Un protocole financier d'un prêt de 225 millions d'euros a été signé, lundi à Rabat, entre les gouvernements du Royaume du Maroc et de la République de France, pour le financement du matériel roulant du tramway de Casablanca._ Paraphé par le ministre de l'Economie et des Finances, Salaheddine Mezouar et la secrétaire d'Etat française chargée du commerce extérieur, Mme Anne-Marie Idrac, ce protocole, assorti d'un élément don de 42%, est destiné au financement de la fourniture et la maintenance du matériel roulant pour le réseau du tramway de Casablanca.
Cette cérémonie s'est déroulée en présence particulièrement du ministre de l'Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies, Ahmed Reda Chami, de la ministre de l'Energie, des Mines, de l'Eau et de l'Environnement, Mme Amina Benkhadra, du secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Intérieur, Saad Hassar et de l'ambassadeur de France à Rabat, Bruno Joubert. En visite de trois jours au Maroc à la tête d'une délégation d'hommes d'affaires, Mme Anne-Marie Idrac s'était auparavant entretenue avec le ministre du Commerce extérieur, Abdellatif Maâzouz.

Forum «Maroc-France-Afrique»

Le forum "Maroc, France, Afrique", prévu les 6 et 7 mai à Casablanca, devra réunir, outre le Maroc et la France, huit pays de l'Afrique francophone, à savoir le Sénégal, le Cameroun, la Côte d'Ivoire, le Gabon, le Burkina Faso, le Niger, le Mali et la Guinée Equatoriale. Ce forum d'affaire, qui s'inscrit dans le cadre du partenariat Maroc-Export et Ubifrance, sera marqué par la présence de près de 300 hommes d'affaires représentant les secteurs des BTP, des TIC, de la pharmacie, de l'ingénierie et des technologies médicales.

MAP
Mercredi 17 Février 2010

Lu 590 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs