Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Visite au Maroc d’une délégation du Comité économique et social européen




Visite au Maroc d’une délégation du Comité  économique et social européen
Une délégation du Comité économique et social européen, conduite par son président Henri Malosse, effectue les 23 et 24 juillet une visite au Maroc en vue de renforcer les relations de coopération avec le Conseil économique, social et environnemental (CESE) et d'échanger avec les responsables marocains de certains sujets d'intérêt communs. 
Cette visite sera l'occasion de discuter des relations entre l'Union européenne et le Maroc et plus particulièrement de la place de la société civile dans ces relations, a déclaré mardi M. Malosse à la MAP. 
La place de la société civile dans les relations UE-Maroc sera largement débattue avec les responsables marocains, car le développement de la société civile est fondamental pour avoir une véritable démocratie et des citoyens responsables et appliqués dans la vie publique, a-t-il dit. 
Cette visite, qui fait suite à l'accord de coopération signé en 2013 entre le comité économique et social européen et le CESE, abordera également les moyens et les modalités de mise en œuvre de cet accord qui prévoit des échanges réguliers entre les deux institutions sur les sujets politiques d'intérêt commun, a-t-il ajouté. 
M. Malosse, qui interviendra lors de la 40ème session de l'assemblée générale du CESE sur le thème «Maroc et UE, les défis d'avenir», aura également des entretiens avec plusieurs responsables marocains axés notamment sur les priorités du nouveau président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, à savoir la ré-industrialisation de l'Europe et la migration. 
«Ces thématiques intéressent certainement le Maroc qui est le principal partenaire de l'Europe dans la rive Sud de la Méditerranée», a-t-il affirmé, notant que les discussions porteront à ce propos sur la possibilité d'envisager la réindustrialisation de l'Europe en association avec le Maroc. 
Le Maroc est aussi concerné par la question de la migration et est confronté aux mêmes difficultés que connaît l'UE compte tenu du nombre important des migrants subsahariens qui affluent dans le Royaume, a-t-il souligné, notant que sur sujet le comité économique et social, «l'institution européenne qui a traité le plus la question de la migration d'un point de vue humain et de la société civile», a développé une bonne expertise qui mérite d'être partagée avec le Maroc. 
M. Malosse sera notamment accompagné lors de cette visite par le président du comité de suivi Euromed du Comité économique et social européen.
Le Comité économique et social européen assure la représentation des différentes composantes à caractère économique et social de la société civile organisée. Il constitue un organe institutionnel consultatif, établi en 1957 par le Traité de Rome. Grâce à sa mission de consultation, ses 353 membres et les organisations qu'ils représentent, peuvent participer au processus décisionnel de l'UE. 

MAP
Mercredi 23 Juillet 2014

Lu 914 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs