Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Visé par des accusations de corruption : Ricardo Teixeira jette l’éponge




Visé par des accusations de corruption : Ricardo Teixeira jette l’éponge
A deux ans du Mondial au Brésil, le tout-puissant patron du football brésilien, Ricardo Teixeira, visé par des accusations de corruption, a démissionné, lundi, après 23 ans à la tête de la Confédération (CBF), et a été remplacé par José Maria Marin.
M. Teixeira, qui s’était déjà déclaré en congé maladie jeudi, a quitté son poste et celui de président du Comité organisateur local (COL) du Mondial-2014, a annoncé son successeur lors d’une conférence de presse au siège de la Fédération à Rio.
M. Marin a lu une lettre de M. Teixeira dans laquelle l’ex-dirigeant annonce qu’il “quitte définitivement la présidence de la CBF” et que M. Marin, vice-président le plus âgé de la CBF à 79 ans, prendra la relève jusqu’en 2015.
M. Teixeira, 64 ans, connu pour ses cheveux blancs et ses rondeurs, a également dit “un grand merci” aux supporteurs brésiliens, avant d’énumérer les titres remportés par la Seleçao depuis son arrivée à la tête de la CBF en 1989, et a laissé entendre qu’il partait pour des raisons de santé.
“J’ai fait pendant toutes ces années tout ce qui était à ma portée, en sacrifiant même ma santé”, a souligné l’ex-patron du foot brésilien.
Mais son pouvoir avait récemment été affaibli par une série d’accusations de corruption et, depuis plusieurs semaines, la presse faisait état de son éloignement progressif de ses fonctions à la confédération.
La semaine dernière, M. Teixeira avait été conforté à son poste jusqu’à la fin de son mandat en 2015 par les présidents des 27 fédérations brésiliennes, mais plusieurs d’entre eux avaient cependant réclamé publiquement son départ.
M. Teixeira, qui clame son innocence, fait actuellement l’objet d’une enquête du Parquet de Rio de Janeiro, qui le soupçonne “de transfert illégal de fonds et de blanchiment d’argent”.
9,5 millions de dollars de pots de vin
Parmi plusieurs affaires, la BBC a récemment affirmé qu’il avait reçu environ 9,5 millions de dollars de pots de vin entre 1992 et 1997 de la part de l’agence marketing International Sports and Leisure, qui gérait les droits des Coupes du monde avant de disparaître en 2001.
Ces dénonciations ont enterré le rêve de M. Teixeira de succéder à Joseph Blatter à la tête de la Fédération internationale de football (Fifa) après le Mondial-2014. Ex-gendre de Joao Havelange qui a régné sur la Fifa de 1974 à 1998, M. Teixeira avait été projeté à la tête de la CBF grâce à ce dernier.
“C’est un parachutiste que son beau-père a mis à la tête de la CBF” et qui a “su jouer selon les règles du jeu pour se maintenir au pouvoir depuis plus de 22 ans”, relève le journaliste de sport brésilien réputé Juka Kfouri.
Lundi, l’ancienne star de la Seleçao Romario, aujourd’hui député socialiste, s’est réjoui sur sa page Facebook du fait que le football brésilien se soit “débarrassé d’un cancer”.
Quand à José Maria Marin, le nouveau président de la CBF, il s’était attiré une notoriété soudaine en janvier, lorsqu’il avait glissé dans sa poche une des médailles destinées aux joueurs des Corinthians, vainqueurs de la coupe de Sao Paulo juniors. Une performance largement commentée lundi sur les sites d’information brésiliens.
M. Marin, ex-gouverneur de l’Etat de Sao Paulo durant quelques mois, qui assumait déjà les fonctions de M. Teixeira depuis son départ en congé maladie, a déclaré qu’il n’y aurait pas de changement à la CBF: “C’est la continuité d’une gestion respectée dans le monde entier”, a-t-il affirmé.
M. Marin qui fut un ancien joueur du Sao Paulo FC, a également indiqué qu’il intégrerait également le conseil d’administration du COL, aux côtés des ex-gloires Bebeto et Ronaldo.

AFP
Mercredi 14 Mars 2012

Lu 131 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs