Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Violents combats nocturnes à Damas et sa banlieue : Le président syrien nomme un nouveau Premier ministre




Violents combats nocturnes à Damas et sa banlieue : Le président syrien nomme un nouveau Premier ministre
Le président syrien Bachar al-Assad a chargé mercredi l'actuel ministre de l'Agriculture, Riad Hijab, de former un nouveau gouvernement, après les législatives de mai, a rapporté la télévision publique.
"Le président Assad a promulgué un décret demandant à Riad Hijab de former le nouveau gouvernement de la République syrienne", après le nouveau Parlement issu du scrutin du 7 mai.
M. Hijab remplace l'ancien Premier ministre Adel Safar qui avait formé son gouvernement en avril 2011, un mois après le début du mouvement de contestation qui secoue le régime de Damas.
Riad Hijab, âgé de 46 ans, est originaire de Deir Ezzor dans l'est de la Syrie. Titulaire d'un doctorat en génie agraire, il est ministre de l'Agriculture depuis avril 2011.
De 2004 à 2008, il a occupé le poste de responsable du parti Baas au pouvoir à Deir Ezzor (est), ensuite de 2008 à 2001, celui de gouverneur de Quneitra (sud) et ensuite celui de gouverneur de Lattaquié (nord-ouest). Il est marié et père de quatre enfants.
Par ailleurs, de violents combats ont opposé l'armée à des combattants rebelles à Damas et dans sa banlieue dans la nuit de mardi à mercredi, les rebelles infligeant des pertes de plus en plus lourdes aux forces gouvernementales, rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'Homme.
Les forces gouvernementales ont perdu près de 170 hommes depuis une semaine dans les violents combats qui font rage dans le pays, souligne l'OSDH.
A Damas, de violents accrochages se sont déroulés entre des rebelles et les forces régulières postées à des barrages dans les quartiers de Qaboune et de Techrine. Des tirs nourris ont été entendus dans le quartier de Jobar.
Ces combats étaient clairement entendus dans toute la capitale.
De plus, "de violents combats ont eu lieu à Harasta où les combattants rebelles se sont accrochés avec les membres du siège de la Sécurité politique, des Renseignements de l'air et d'un barrage" dans cette ville, située à 10 kilomètres au nord est de Damas.
Des combats ont eu lieu également dans la ville voisine de Douma, à Irbine, et Zamalka, ainsi qu'à Jdaidet Artouz, près de Damas.
Ailleurs, un étudiant a été tué dans des bombardements dans la nuit de mardi à mercredi à Hreitane, dans la région d'Alep, où des localités étaient toujours pilonnées mercredi matin.
A Hama, plus au sud, un civil a été tué par des tirs, selon l'OSDH.
Dans la province de Lattaquié, des combattants rebelles ont pris le contrôle des sièges de la Sécurité politique et de la police après de violents combats, dans la localité de Salma, un des villages de la Montagne des Kurdes.
Mardi, les violences ont fait 55 morts à travers la Syrie: 26 soldats, 19 civils et 10 rebelles.

AFP
Jeudi 7 Juin 2012

Lu 366 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs