Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Violents combats dans les faubourgs de Kobané

Contre-offensive des Kurdes




Violents combats dans  les faubourgs de Kobané
De violents combats opposaient lundi jihadistes et combattants kurdes à proximité du poste-frontière turc de Mursitpinar (sud), menaçant de couper tout passage entre la ville syrienne assiégée de Kobané à la Turquie, a constaté un journaliste de l'AFP. Des tirs d'armes automatiques et de mortiers se succédaient dans cette zone des faubourgs de Kobané (Aïn al-Arab en langue arabe), à moins d'un kilomètre des barbelés qui séparent la Turquie de la Syrie, a précisé ce journaliste depuis la frontière turque, distante de quelques kilomètres à peine de la ville syrienne. Ce secteur est celui emprunté tous les jours par les civils kurdes qui fuient encore les combats qui se déroulent dans leur ville et par des combattants kurdes évacués pour y être soignés dans les hôpitaux de la ville turque de Suruç.
 Plus de 200.000 réfugiés kurdes de la région de Kobané ont déjà traversé la frontière turque pour fuir l'avancée des jihadistes.  La coalition internationale dirigée par les Etats-Unis a par ailleurs mené lundi au moins deux nouvelles frappes aériennes sur des cibles du groupe Etat islamique (EI). La première a eu lieu peu avant 04h30 GMT, selon des témoins interrogés par l'AFP, la deuxième s'est produite en fin de matinée et a visé le coeur de Kobané, dégageant immédiatement un immense panache de fumée, a constaté le journaliste de l'AFP.  Les jihadistes et l'EI livrent depuis plusieurs jours des combats acharnés pour le contrôle de la ville frontalière. La Turquie a déployé d'importants renforts militaires, notamment des blindés et des pièces d'artillerie, le long de sa frontière face à Kobané. Mais elle refuse pour l'heure d'intervenir militairement aux côtés de la coalition, au motif qu'une telle opération renforcerait par ricochet le président syrien Bachar al-Assad, sa bête noire.
Les forces kurdes ont repris dans la nuit deux positions aux jihadistes de l'Etat islamique (EI) dans la ville syrienne de Kobané, le groupe extrémiste contrôlant toujours près de la moitié de cette cité frontalière de la Turquie, a indiqué lundi une ONG. 
 L'EI, qui a lancé une offensive d'envergure le 16 septembre contre Kobané, menace de prendre cette ville connue également sous le nom d'Aïn al-Arab, mais fait face à une résistance farouche des YPG, les Unités de protection du peuple, principale milice kurde en Syrie. "Les YPG ont mené une contre-offensive dans le secteur sud de Kobané et ont repris deux positions qui étaient sous contrôle de l'EI, tuant 13 jihadistes", a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Dans le même temps, les avions de la coalition dirigée par Washigton ont frappé lundi matin des positons de l'EI dans l'est et le sud de la ville, d'après l'ONG.
 Le 6 octobre, les jihadistes étaient parvenus à entrer à Kobané après avoir conquis les villages environnants, s'emparant des secteurs Est et de parties du sud et de l'ouest de la ville.
 Ils ont également pris le QG des forces kurdes situé dans le nord de la ville à un kilomètre de la frontière turque.
 Mais dimanche soir, selon l'OSDH, les YPG "sont parvenus à avancer quelques mètres aux bords de ce QG" qui comprend les immeubles abritant le commandement des YPG mais aussi des Assayech (forces de sécurité kurdes) et le conseil local de la ville. 

AFP
Mardi 14 Octobre 2014

Lu 384 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs