Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Victoire sans trop forcer du Onze national face au Congo




Le Onze national a réussi, vendredi au Grand stade de Tanger, à disposer de son homologue congolais par 2 à 0 pour le compte d’un match amical entrant dans le cadre de la préparation des deux équipes pour les prochaines rencontres des éliminatoires de la CAN 2017 dont les phases finales sont prévues au Gabon.
Un match test qui revêtait une importance particulière pour la sélection marocaine qui aspirait à conserver son élan victorieux, en vue de glaner le maximum de points susceptibles d’améliorer son classement FIFA. Et  ce, dans la perspective de bénéficier d’un tirage au sort clément lors de la CAN et des éliminatoires du Mondial 2018, une fois faisant partie des équipes du second chapeau, celles qui se situent entre la 5ème et la 8ème place au niveau continental, sachant qu’au dernier classement FIFA, le Onze marocain est 12ème.
Avec un tel enjeu, la sélection marocaine ne se permettait pas face au Congo une promenade de santé, prenant du bon bout cette partie suivie par un grand public qui n’a pas manqué de donner de la voix tout au long de la rencontre.  Pour ce match, le scénario escompté a pris forme, suite à une réalisation d’entrée de jeu par l’entremise de Hakim Ziyech qui a ouvert son compteur but avec l’EN de la plus belle manière. Un coup de pied arrêté magnifiquement transformé dès la 4ème minute que le gardien congolais n’a pu intercepter.
Menant au score, les partenaires de Mehdi Benatia n’ont pas lâché prise, cherchant à varier le jeu et à multiplier les assauts dans l’espoir de tuer le match le plutôt possible, surtout que l’adversaire s’est montré atone, ne parvenant pas à se dégager de son carcan défensif.
Au cours du second half, l’équipe du Maroc n’a pas tardé à doubler la mise sur un penalty, généreux, tiré par Hakim Ziyech (56ème mn). Un penalty à la Panenka qui n’a pas été du goût des Congolais qui ont piqué une colère rouge avant que les choses ne rentrent dans l’ordre et que la partie se poursuive sur un rythme lent. 
Les joueurs de l’EN ont cherché à gérer le temps restant et à signer une troisième victoire consécutive sous la conduite de Hervé Renard qui a fait savoir à l’issue de cette confrontation que l’équipe a bien entamé le match pendant la première demi-heure avant de tomber dans la facilité  et de manquer de simplicité par moment, ce qui est dommage selon le nouveau sélectionneur de l’EN, double vainqueur de la CAN avec la Zambie et la Côte d’Ivoire. Et de préciser que le fait de procéder à plusieurs changements n’a pas aidé à avoir du bon spectacle à la seconde mi-temps, mais c’est toujours bien de gagner un match.
En ce qui concerne l’effectif, Hervé Renard a indiqué que pas moins de six nouveaux joueurs ont été alignés lors de cette partie. Il s’agit là d’une richesse qu’il faudrait bien gérer dans la mesure où l’objectif est de trouver l’équipe type à temps, a-t-il dit.
Après cette rencontre, l’équipe nationale a regagné son camp de base à Marrakech pour poursuivre son stage de concentration. D’ailleurs, les joueurs ont bénéficié hier d’une journée de repos avant de reprendre aujourd’hui les entraînements pour préparer le match de vendredi prochain au stade de Radès à Tunis contre la Libye pour le compte de la cinquième journée, groupe F, des éliminatoires de la CAN 2017.
A rappeler que le Maroc avait déjà assuré sa qualification pour cette édition continentale après avoir aligné quatre victoires en autant de sorties, portant son capital points à 12 unités.     


Tournoi de l’UNAF

L’EN des -17 ans s’est inclinée, samedi au Centre national de football de Maâmoura, devant son homologue burkinabé sur le score de 1 à 0 lors de la première journée du tournoi de l’UNAF.
Le second match de l’équipe marocaine dans ce tournoi est prévu le 1er juin face à l’Algérie.
Ce tournoi entre dans le cadre de la préparation de la sélection marocaine pour le match aller contre la Mauritanie fin juin prochain, comptant pour le premier tour des éliminatoires de la Coupe d’Afrique dont les phases finales sont prévues en 2017 au Madagascar.
     

Mohamed Bouarab
Lundi 30 Mai 2016

Lu 1220 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs